Chargement...

[Plan du site] Vous êtes ici : Accueil» Actualité» Club» Guillaume Hoarau "Unis et solidaires"» Lecture d'une news



Guillaume Hoarau "Unis et solidaires"

Rédigé Le 20 octobre 2008, 8h07 par Pascal

Auteur du second but des Rouge et Bleu face à Lorient (3-2), Guillaume Hoarau est revenu sur le site officiel sur sa réalisation avant d’aborder les deux prochains rendez-vous du PSG.


Guillaume, la victoire acquise face à Lorient, peut-elle servir de référence ou de tournant pour le PSG ?
"Je ne sais pas si cette rencontre sera un tournant, mais en tout cas cela ne fait que conforter l’état d’esprit que nous voulions avoir depuis le début de la saison. Nous voulons être unis et solidaires. Nous avons connu des moments difficiles sur le terrain mais nous avons également su rester concernés et ne nous ne sommes pas démobilisés. Nous avons aussi eu de la réussite. Le tir sur la barre des Lorientais est l’un des tournants du match. De notre côté, nous avons été efficaces et c’est tant mieux pour nous. En première période, nous étions fébriles. Pour ma part, je suis complètement passé à côté de ce premier acte. Paul Le Guen a trouvé les mots juste durant la pause. Nous sentions que nous pouvions revenir. Nous nous sommes remis dans le match et la suite nous a été bénéfique."

Justement, quels ont été les mots de Paul Le Guen à la pause ?
"La première chose que le coach nous a dit, c’est de ne pas baisser la tête. Nous étions conscients de pouvoir faire mieux que ce que nous produisions depuis le début de la rencontre. Même si Lorient était en avance au tableau d’affichage, ils ne semblaient pas en sécurité. Ensuite, nous avons réussi à effacé de nos esprits cette première période pour repartir de plus belle. Cette seconde période peut vraiment nous servir pour la suite du championnat."

Lorsque tu as inscrit ton but, ta joie semblait tout en retenue. Les critiques dont tu as été victime y sont-elles pour quelque chose ?
"J’étais frustré par ma prestation. Ce but vient cependant récompenser de nombreux efforts. C’est sûr que face à Lorient j’étais un peu en dedans. Je voulais vraiment confirmer ce que j’avais réalisé à Nancy. Je voulais conserver cette dynamique. Ce n’est pas la fin du monde non plus, nous avons gagné et c’est bien là le plus important. Chaque joueur tire son bilan personnel de sa rencontre et pour moi, heureusement que ce but est là. Le contenu du match n’était pas bon, car je pense pouvoir apporter beaucoup plus à l’équipe. C’était un véritable soulagement de voir le ballon au fond. C’est dans ces moments là, que je vois que le chemin à parcourir est encore long. Pour revenir sur les critiques, j’avais dit que j’étais en échec devant le but mais j’ai également dit que je n’allais pas me décourager pour autant. C’est difficile de connaître des périodes de doute, mais en même temps cela fait aussi partie de la vie d’un attaquant. Le fait d’inscrire deux buts en deux matches est très bon pour la confiance. Maintenant, si les contenus de mes matches ne me conviennent pas et que j’inscris quand même un but, je suis prêt à signer tout de suite."

Comment abordes-tu les deux déplacements qui s’annoncent, Schalke 04 en Coupe UEFA et ensuite Marseille en Ligue 1 ?
"Tous les matches sont difficiles. Cependant, la semaine qui s’annonce est assez particulière pour moi venant de Ligue 2. Nous avons un match à Schalke, en Coupe UEFA , et ensuite nous allons au Vélodrome pour disputer le classico face à l’OM. La Coupe UEFA est une autre compétition, et je pense que le coach aura les mots qu’il faut pour nous donner la direction à suivre. Le match face à Marseille, est un choc de Ligue 1, mais même si c’est le classico, c’est un match « normal » de championnat. Il n’y aura que trois points à la clé pour le vainqueur. Nous devons continuer de travailler comme nous le faisons afin d’améliorer à chacune de nos sorties nos prestations. Nous devons gommer nos erreurs et progresser. Au Vélodorme, il y aura de l'ambiance et il faudra se sublimer. Cela va être un très gros match, de haut niveau, que tout le monde veut disputer. Nous devons avoir une attitude de guerrier et avoir faim, pas, parce que Marseille sera en face, juste parce que nous sommes sur une bonne base et que nous devons poursuivre en ce sens."

Source : psg.fr

Guillaume Hoarau

PSGENFORCE TV
NEWS DE LA SEMAINE
 

 
© 2005-2014 - PSGenForce.net - Tous droits réservés - 25 visiteurs en ligne - Remonter