Chargement...

[Plan du site] Vous êtes ici : Accueil» Actualité» Notes» Dijon-PSG : Les notes» Lecture d'une news



Dijon-PSG : Les notes

Rédigé Le 12 mars 2012, 13h29 par Loic

Sirigu (6,5) : Il n’a touché qu’un ballon en première période. Mais c’était pour repousser d’un superbe réflexe ne jolie reprise de Corgnet (34e). Ce qui change le cours du match. Ne peut rien sur l’égalisation.
Cearà (4,5) : Il a fait ce que lui demande Ancelotti : monter sans son couloir pour aider ses milieux. Il s’est acquitté de sa tâche avec conscience et volontarisme. Mais son marquage défaillant sur Paulle entache son match.
Alex (5,5) : La vitesse de Kakuta lui a causé quelques tourments. Il s’est repris en jouant un peu plus avec son physique et moins avec sa vitesse.
Sakho (5) : Les déplacements de Jovial et les passes de Corgnet ne l’ont pas aidé à passer une bonne première mi-temps. Mieux ensuite avec un superbe retour dans la surface devant Jovial (67e).
Tiéné (6) : L’Ivoirien a parfaitement utilisé sa liberté de mouvement pour jouer les avant-centre d’un soir et ouvrir le score d’un but de renard des surfaces (49e). Son premier en Ligue 1 avec Paris. Blessé, il ne peut empêcher Corgnet de dévier le ballon sur l’égalisation. Remplacé par Armand (79e).
Sissoko (non noté) : Quarante minutes de haut niveau avec des transversale de 30 mètres et des récupérations de balles autoritaires. Et puis le trou noir avec une expulsion sévère pour une intervention mal dosée sur Bauthéac (41e). Quel gâchis !
Matuidi (5,5) : Quand Sissoko était à ses côtés, il a fait parler son intelligence pour récupérer des ballons. Il a le souci d’aider ses attaquants à jouer vite. Un joli retour défensif (47e) atteste aussi de son engagement total.
Ménez (6) : Un match à la Ménez oú la générosité côtoie systématiquement le déchet. Il tente souvent sa chance mais rate la cible (24e) ou bute sur Reynet (36e). Mais il a mis tout son cœur dans l’ultime contre de cinquante mètres avant d’offrir le but décisif à Gameiro (91e).
Pastore (5) : L’Argentin a beaucoup bougé sur le terrain mais sans toujours convaincre. En position idéale, il tire sur le gardien (12e). Des gestes intéressants, mais une influence quelconque sur le jeu. Une frappe à côté (67e). Remplacé par Chantôme (86e).
Nenê (5) : Il aime diriger le jeu, mais hier, il a parfois abusé du contrôle au lieu de jouer avec plus de simplicité.
Hoarau (6) : Une première période sans relief. Mais juste après la pause, il glisse, se relève et délivre une superbe passe décisive pour Tiéné (49e). Etre décisif, c’est aussi ça. Remplacé par Gameiro (79e) qui offre la victoire dans les arrêts de jeu.

Source : Le Parisien

PSGENFORCE TV
NEWS DE LA SEMAINE
 

 
© 2005-2014 - PSGenForce.net - Tous droits réservés - 11 visiteurs en ligne - Remonter