Chargement...


Chantôme : «Montpellier, un match différent»

Rédigé Le 17 fevrier 2012, 14h36 par Loic

Auteur d’un bon match, Clément Chantôme espère convaincre Carlo Ancelotti de lui faire davantage confiance en championnat (sa dernière titularisation en L1 remonte au 23 octobre dernier contre… Dijon). Il souligne les carences offensives de son équipe mercredi soir à Dijon.

Peut-on dire que Paris s’est juste contenté de l’essentiel ?
Clément Chantôme. « Le plus important en coupe, c’est toujours de se qualifier. Donc c’est bien. Mais avec toutes les opportunités de buts que nous nous sommes procurées, on aurait dû se rendre le match plus facile. C’est dommage.

Est-ce inquiétant avant la réception de Montpellier dimanche soir ?
Non. Contre Montpellier, on sait très bien que ce sera un match très différent. C’est juste que, dans ce genre de rencontre, il faut avoir l’esprit plus « tueur ». A 2 ou 3-0, nous aurions pu gérer beaucoup plus facilement et nous préserver de quelques pépins comme une blessure ou un trop-plein de fatigue. Sur ce point, il faut encore travailler.

Pourquoi Paris se procure-t-il si peu d’occasions nettes ?
On a peu tiré au but. Et, avec toutes les contre-attaques, il y a eu beaucoup de situations favorables mal négociées. Il fallait être plus simple dans le dernier geste pour se faciliter la tâche. Maintenant, il nous reste deux matchs à jouer avant d’aller au Stade de France. A nous de les aborder correctement.

Est-ce important d’avoir toujours une deuxième compétition à disputer pour la gestion de l’effectif ?
Oui. Je n’avais pas joué depuis longtemps car je revenais de blessure. Et c’était important pour moi de retrouver du temps de jeu. Mais je suis plus ambitieux que de me contenter de vouloir jouer juste la Coupe de France! Si je me donne à fond à l’entraînement, c’est pour postuler à tout. J’essaye de montrer de bonnes choses au coach.

Marcos Ceará a pourtant fait savoir, cette semaine, qu’il vivait mal la situation de remplaçant…
(Petit sourire.) J’ai déjà connu ça et je sais comment gérer cette situation… Je pense que ce n’était pas la meilleure des manières que de clamer ainsi ce qu’il vit. Mais il l’a fait, avant de s’excuser. Ainsi, on repart de l’avant.

Il valait donc mieux qu’il parle en interne ?
Je crois que c’est mieux en effet.

Source : Le Parisien

Chantôme

PSGENFORCE TV
NEWS DE LA SEMAINE
 

 
© 2005-2014 - PSGenForce.net - Tous droits réservés - 11 visiteurs en ligne - Remonter