Chargement...

[Plan du site] Vous êtes ici : Accueil» Actualité» CDF» CdF/Dijon-PSG : Les réactions» Lecture d'une news



CdF/Dijon-PSG : Les réactions

Rédigé Le 15 fevrier 2012, 22h29 par Loic

Voici les réactions après la victoire 1 à 0 du PSG face à Dijon lors des huitièmes de finale de la Coupe de France.

Carlo Ancelotti (entraîneur du Paris SG) :
C'est un bon résultat, on va jouer les quarts de finale. A 1-0 ce n'était pas facile de contrôler, mais je pense que c'était un bon match. On regarde vers l'avant. Matuidi et Chantôme ont fait du bon travail. Ils ont bien défendu et attaqué avec de la qualité. En défense, il n'y a pas eu beaucoup de risques et le gardien Nicolas (Douchez) a fait du bon travail. Offensivement, on a bien fait mais nous devons marquer plus. On a eu des occasions mais on n'a pas marqué. Il faut être plus réaliste. Jallet a pris un coup et Bodmer était fatigué. C'est pour ça qu'ils sont sortis. Gameiro et Hoarau ont joué ensemble au moment oú on a mal joué et oú on a surtout défendu. Contre Montpellier il faudra être meilleur. C'est une équipe dangereuse. Il n'y avait pas de problème avec Ceara avant, il n'y en a pas maintenant.

Clément Chantôme (milieu de terrain du Paris SG) :
Avec toutes les opportunités qu'on a eues, on aurait pu se rendre le match un peu plus facile et s'éviter les petits pépins, les blessures ou les coups de fatigue. Je pense qu'on a bien géré ce déplacement. On va tout faire pour aller jusqu'au Stade de France. On a envie d'aller jusqu'au bout, il reste deux matches.

Patrice Carteron (entraîneur de Dijon) :
L'adversaire a été beaucoup plus réaliste que nous. Contre des joueurs supérieurs techniquement, les erreurs se paient cash. Je pensais qu'on pouvait revenir, on a eu quelques situations chaudes. Paris a conservé le résultat sans être brillant. On a manqué de soutien, je suis déçu, les gens ne se rendent pas compte qu'on reçoit une équipe qui a dix fois notre budget. Notre public doit comprendre que sans lui, on aura du mal à domicile. Pour la réception de Nice, on aura vraiment besoin d'eux. On est un promu, il va falloir se battre pour le maintien. On n'a pas besoin qu'ils viennent juste en spectateurs. Nice, c'est le match le plus important de l'histoire du club. On n'était pas loin, mais on a fait un match avec des choses vraiment intéressantes. C'était un match typique contre une grosse écurie. On a le sentiment de ne pas passer loin, ce qui manque c'est le réalisme. C'est la gestion du détail qui fait la différence entre une grosse écurie et un promu.

Brice Jovial (attaquant de Dijon) :
Paris ne nous a rien montré, donc on a des regrets. Mais on a un match très important face à Nice ce week-end. On a eu des occasions. Il a peut-être manqué un bon jugement de l'arbitre. On a deux penalties, il n'a pas sifflé. Les arbitres font des erreurs, comme nous en match. Mais quand c'est trop répété, ce n'est peut-être plus des erreurs. Il n'y a pas que Paris qui a du mal contre nous, il y a d'autres équipes aussi. Je suis tourné vers Nice. Je ne vais pas rentrer chez moi et refaire ce match contre Paris. Ça ne sert à rien.

Source : France Football

PSGENFORCE TV
NEWS DE LA SEMAINE
 

 
© 2005-2014 - PSGenForce.net - Tous droits réservés - 15 visiteurs en ligne - Remonter