Chargement...

[Plan du site] Vous êtes ici : Accueil» Actualité» Club» Des joueurs menacés...» Lecture d'une news



Des joueurs menacés...

Rédigé Le 27 decembre 2011, 14h09 par Loic

La prise de pouvoir de Carlo Ancelotti et l’arrivée de David Beckham vont changer la donne chez le leader du championnat. L’équipe type devrait être redessinée et peu de cadres assurés de conserver une place de titulaire.

Tout est remis en cause. L’arrivée de David Beckham et, plus encore, celle de Carlo Ancelotti, le nouvel entraîneur, redistribuent les cartes au sein de l’effectif du Paris Saint-Germain. Aujourd’hui, seuls le gardien de but Salvatore Sirigu et Javier Pastore semblent assurés de conserver une place de titulaire dans le onze le plus souvent aperçu depuis le début de cette saison. La révolution parisienne pourrait ainsi couper quelques têtes.

En défense : des latéraux pas adaptés, Lugano relancé ?
Qu’il joue en 4-4-2, en 4-3-3 ou en arbre de Noël (4-3-2-1), Ancelotti aime que ses latéraux participent activement à l’élaboration du jeu. Il les voit comme des ailiers, avec une qualité de centre décisive. Au PSG, il n’a pas ce profil sous la main. A droite comme à gauche — Cearà, Jallet, Tiéné, Armand —, aucun ne correspond au portrait-robot du latéral idéal selon le coach italien. Paris va recruter lors du mercato un latéral gauche. Ancelotti donnera son avis. A droite, Jallet peut éventuellement s’adapter aux vœux du nouvel entraîneur. Autre chantier : la défense centrale. Elle a beaucoup bougé sous l’ère Kombouaré, par choix et par défaut (Bisevac et Sakho ont longtemps été blessés). Il ne serait pas étonnant de voir Ancelotti relancer Lugano, recruté par Leonardo, pour l’associer à Sakho dont il semble complémentaire. Bisevac, lui, était l’homme de confiance du technicien kanak. Camara, le défenseur le plus régulier depuis le début de saison, possède une vraie carte à jouer et pas seulement parce qu’il parle italien.

Au milieu : Beckham chamboule tout
Le 8 janvier, quand le PSG se présentera à Lorient pour affronter Locminé en 32e de finale de la Coupe de France, Beckham n’aura pas disputé la moindre rencontre depuis trente-trois jours. Il serait très étonnant de le voir aligné ce jour-là comme les suivants. L’Anglais, professionnel averti, pourrait profiter de janvier (seulement quatre matchs si Paris franchit l’obstacle Locminé) pour effectuer une nouvelle préparation. Une fois prêt, le Spice Boy menace directement plusieurs joueurs. En4-3-3, il évoluerait avec Sissoko ou Matuidi au côté de Pastore. Exit Sissoko ou Matuidi mais aussi Chantôme et Bodmer. Dans un 4-4-2 à plat comme en losange, il prendrait la place de Ménez. Mais la polyvalence de ce dernier peut encore le sauver : il peut toujours glisser à gauche ou comme second attaquant. Reste que Beckham ne jouera pas tous les matchs ni tous les matchs en entier.

En attaque : Gameiro sous la menace d’une star
Le PSG d’Ancelotti rêve de Kaká (Real Madrid), « son joueur », dont la venue bouleverserait tout l’édifice, du milieu jusqu’à l’attaque. Au côté de Pastore, il pourrait jouer devant une ligne composée de Matuidi, Sissoko, Beckham. Il resterait à trouver la pointe de ce système dit de l’arbre de Noël. Aujourd’hui Gameiro, demain Pato (AC Milan), Hulk (Porto), Cavani (Naples), Damião (Porto Alegre), Tevez ou un autre. Autrement dit, aucun nom dans cette liste avec lequel l’ancien Lorientais pourrait lutter sportivement et médiatiquement. Si le PSG enrôle une star de l’attaque, le salut de Gameiro passe par la mise en place d’un 4-4-2. Cela tombe bien : il excellait dans ce schéma en Bretagne. Si Gameiro tremble aujourd’hui pour sa place de titulaire, que dire d’Hoarau et d’Erding, condamnés à un rôle obscur de doublure? Dans le nouveau PSG, les joueurs au pedigree Ligue 1 ont du souci à se faire.

Source : Le Parisien

PSGENFORCE TV
NEWS DE LA SEMAINE
 

 
© 2005-2014 - PSGenForce.net - Tous droits réservés - 24 visiteurs en ligne - Remonter