Chargement...

[Plan du site] Vous êtes ici : Accueil» Actualité» Match» J.Fernandez voit le PSG champion» Lecture d'une news



J.Fernandez voit le PSG champion

Rédigé Le 18 novembre 2011, 21h33 par Loic

Jean Fernandez, l'entraîneur de l'AS Nancy-Lorraine, futur adversaire du Paris SG en Championnat, estime que le club de la Capitale peut être Champion de France cette saison.

Aborde-t-on différemment un match chez le leader du Championnat ?
Non, nous nous sommes préparés de la même façon. Mais quand on joue le premier du championnat et là, c'est à Paris, il y a beaucoup de motivation. Il n'y aura pas lieu de motiver les joueurs. La motivation vient du fait de jouer dans la capitale, qu'ils soient premiers du championnat, et d'évoluer contre des grands joueurs, à l'image de Pastore. Pour certains de nos joueurs, il s'agit de leur premier match au Parc des Princes, ce sera une motivation supplémentaire. Mais il ne faut pas mettre plus de pression.

Allez-vous mettre en place un plan anti-Pastore ?
Non, on n'est pas dans cet état d'esprit. Ce qu'il faut, c'est qu'on fasse un gros match sur le plan défensif pour voir, ensuite, comment les velléités offensives peuvent se passer. Il n'y aura pas de plan anti-Pastore. Ménez est certes suspendu mais il y a Gameiro, Nene, beaucoup de joueurs de qualité. Le plus important, c'est que nous soyons bien organisés, qu'on fasse un gros match. A ce moment-là, on pourra les inquiéter. Si on n'est pas dans un bon jour, ce sera difficile pour nous.

Il faut que vous soyez dans un bon jour et eux, un peu moins bien, comme c'est le cas depuis quelques matches...
Ils sont peut-être moins bien mais ils gagnent tous leurs matches et sont leaders. J'aimerais bien ne pas bien jouer et avoir un peu plus de points. Je pense qu'il faut que nous fassions un gros match. Mais en regardant les matches qu'il nous reste à disputer jusqu'à la trêve, on se dit que ce n'est pas à Paris qu'on va prendre des points. Après, le football reste le football. On va y aller avec l'envie de faire quelque chose. Mais il y a un rapport de forces, un déséquilibre entre leurs qualités et les nôtres.

« On ne peut pas reprocher à Kombouaré d'être premier »

Vous avez failli être entraîneur du PSG. Les dirigeants qataris vous avaient approché mais vous avez refusé, par respect pour l'entraîneur en place, Antoine Kombouaré...
C'est anecdotique. C'est une discussion qui a eu lieu au mois de mai. Maintenant la page est tournée. Quand on vous contacte et qu'il n'y a pas d'entraîneur dans le club, c'est logique de pouvoir discuter. Quand on vous contacte et qu'il y a un entraîneur, je trouve que c'est illogique et immoral. Je souhaite beaucoup de réussite à Kombouaré. Il travaille très bien depuis qu'il est à Paris. Je souhaite et pense que le PSG va être champion. Aujourd'hui, l'entraîneur parisien réalise un parcours exempt de reproche. Ce n'est pas parce qu'il y a de grands joueurs qu'on a absolument une grande équipe. Il est important de lui laisser le temps de trouver un équilibre dans son équipe. On ne peut pas lui reprocher d'être premier du Championnat. On peut lui reprocher d'être un peu moins bien au niveau du jeu mais c'est logique quand on change autant de joueurs. Il faut lui laisser le temps.

Sans parler d'en être l'entraîneur, est-ce qu'une telle équipe, avec autant de grands noms, fait rêver un technicien ?
Oui. Pour un entraîneur, plus vous avez de joueurs de qualité, mieux c'est. Je pense que beaucoup d'entraîneurs aimeraient être à la place d'Antoine Kombouaré. Mais s'il y en a un qui le mérite, c'est bien lui.

Source : France Foot

PSGENFORCE TV
NEWS DE LA SEMAINE
 

 
© 2005-2014 - PSGenForce.net - Tous droits réservés - 14 visiteurs en ligne - Remonter