Chargement...

[Plan du site] Vous êtes ici : Accueil» Actualité» Notes» Montpellier-PSG : Les notes» Lecture d'une news



Montpellier-PSG : Les notes

Rédigé Le 25 septembre 2011, 14h00 par Loic

Sirigu (7) : Encore une fois, l’Italien réalise des arrêts déterminants. Il permet à Paris de ne pas être mené d’entrée de match grâce à une double parade face à Utaka et Giroud.
Cearà (5,5) : Parfois à la peine devant Utaka. Il s’est contenté de défendre. Du mieux après la pause.
Lugano (5) : Une prestation pas vraiment convaincante. Il n’est pas encore le patron de la défense que Paris attend. Averti (74e), il sera suspendu à Ajaccio.
Camara (7) : Auteur de quelques interventions tranchantes qui ont permis d’écarter la pression. Il s’en est bien sorti face à l’intenable Giroud et confirme sa bonne forme du moment. Averti (36e).
Tiéné (7) : Double passeur décisif pour Pastore. Il a été un ton en dessous défensivement mais il n’a jamais eu peur de s’engager. Remplacé par Sissoko (71e) pour ses premières minutes rassurantes sous le maillot parisien.
Bodmer (5) : Ce n’était pas vraiment un match pour lui. Quand Paris courait après le ballon, il a manqué d’abattage défensif. Son placement n’a pas non plus été un modèle du genre.
Matuidi (8) : La grosse satisfaction. Il a récupéré un nombre important de ballons, dont celui à l’origine du premier but. Il s’est même essayé à aller de l’avant avec une belle frappe (58e). Son match le plus abouti.
Ménez (6) : Un match un peu paradoxal. Il a brillé sur des phases défensives en venant suppléer Ceará. Offensivement, ce fut un peu moins probant notamment dès l’entame, oú il tarde à frapper sur un service de Pastore.
Pastore (8,5) : Absent pendant 35 minutes, il s’est énervé contre l’arbitre M. Duhamel et cela a eu le don de le réveiller. Double buteur, il est partie prenante sur les trois réalisations parisiennes. Et sa reprise de volée victorieuse est un (nouveau) bijou qu’on ne se lassera pas d’admirer. Remplacé par Armand (85e).
Nenê (6,5) : Une partie très mal engagée avec beaucoup trop de déchets dans son jeu. Mais il ne s’est pas dispersé. Passeur décisif pour Gameiro, il a souvent cherché l’ancien Lorientais. La chamaillerie du premier penalty face à Nice ne semblait alors
qu’un lointain souvenir.
Gameiro (6) : Auteur de son premier but dans le jeu depuis le 28 août. Hier, l’avant-centre parisien a su profiter de larges espaces même si on peut déplorer un manque d’efficacité. Doit être plus vigilant sur les hors-jeu. Remplacé par Erding (68e), averti (89e).

Source : Le Parisien

PSGENFORCE TV
NEWS DE LA SEMAINE
 

 
© 2005-2014 - PSGenForce.net - Tous droits réservés - 13 visiteurs en ligne - Remonter