Chargement...

[Plan du site] Vous êtes ici : Accueil» Actualité» Notes» PSG-Nice : Les notes» Lecture d'une news



PSG-Nice : Les notes

Rédigé Le 22 septembre 2011, 18h54 par Loic

Sirigu (7) : Deux interventions de classe en fin de match. Sinon, il a rarement été mis en danger et a assuré les quelques arrêts faciles à négocier. Ne peut pas grand-chose sur le penalty bien tiré par Monzon. Rassurant.
Jallet (3) : Il a failli coûter très cher à son équipe. Son expulsion pour deux grosses fautes en seconde période reflète mal un premier acte oú le latéral parisien a fait preuve d’initiatives sur le plan offensif. Il a baissé de pied défensivement après la pause, et cela lui a été fatal.
Camara (6,5) : Un match sobre. Il s’est montré très autoritaire dans ses interventions. N’a rien à se reprocher.
Armand (6) : Plus saignant après la pause. Dix jours après son retour à la compétition, il lui a fallu une mi-temps pour trouver le rythme. Heureusement, ses fautes loin du but n’ont pas eu de conséquences.
Cearà (6) : A l’origine du premier but, le capitaine du PSG n’a pas ménagé ses efforts en attaque. Il constitue une alternative plus que crédible à Tiéné.
Bodmer (5,5) : On sent qu’il a réfréné ses penchants offensifs pour épauler Matuidi à la récupération. Un registre dans lequel il s’est montré intéressant. Seule petite ombre au tableau, son manque d’efficacité dans la finition.
Matuidi (6) : Un gros début de match à la récupération avec beaucoup d’impact et d’agressivité. Par la suite, il a peiné face aux offensives niçoises et s’est parfois mis à la faute.
Ménez (5) : Sûrement le joueur le moins en vue du quatuor offensif. Il a beaucoup dézoné, mais ses centres ou ses passes en profondeur ont manqué de précision. Il doit faire mieux. Provoque l’expulsion de Monzon.
Pastore (6) : Encore un éclair de génie qui a permis de débloquer la situation quand Paris était au plus mal. Cette saison, la lumière viendra souvent de ces gestes dont l’Argentin est seul dépositaire au PSG. Mis à part ça, il n’a pas vraiment brillé. Remplacé par Erding (90e + 2)
Nenê (6) : Il a simplifié son jeu en lâchant le ballon beaucoup plus vite. De fait, il s’est montré plus dangereux comme sur le premier penalty qu’il provoque et qu’il tire au grand dam de Gameiro. Chantôme l’a remplacé à la 84e.
Gameiro (6) : Peu d’occasions à son actif, mais une qualité de remise hors pair. Il est à l’origine de presque toutes les actions dangereuses parisiennes. Remplacé par Tiéné (80e) après l’expulsion de Jallet.

Source : Le Parisien

PSGENFORCE TV
NEWS DE LA SEMAINE
 

 
© 2005-2014 - PSGenForce.net - Tous droits réservés - 16 visiteurs en ligne - Remonter