Chargement...

[Plan du site] Vous êtes ici : Accueil» Actualité» Notes» TFC-PSG : Les notes» Lecture d'une news



TFC-PSG : Les notes

Rédigé Le 29 aout 2011, 13h38 par Loic

Sirigu (6) : Rassurant dans ses prises de balle aériennes, le portier transalpin a montré une autorité intéressante. Il ne peut pas grand-chose sur le coup de tête de Capoue (39e).
Cearà (5,5) : Le défenseur brésilien n’a pas spécialement brillé, mais il n’a pas déjoué non plus. Il a parfois souffert devant la percussion de Tabanou.
Bisevac (5) : Le Serbe ne se retient jamais dans ses interventions. Cela fait partie de sa panoplie. Un bon sauvetage devant Devaux (45e).
Camara (6,5) : Le plus âgé de l’effectif a étalé une sobriété et un calme bienvenus dans ses tâches défensives. Une prestation très propre. L’embouteillage annoncé en défense centrale ne l’affole pas.
Tiéné (4,5) : L’Ivoirien est toujours aussi généreux et il n’hésite pas à aider ses attaquants. Hélas, il était moins rassurant à chaque fois que les Toulousains accéléraient dans son couloir. Le culot d’Akpa Akpro l’a parfois mis au supplice.
Chantôme (5) : Ses automatismes avec Matuidi ont besoin de temps. Il a eu beaucoup de mal à enclencher le jeu vers l’avant. Blessé, il cède sa place à Bahebeck (88e).
Matuidi (4,5) : L’ex-Stéphanois a du mal à lire les courses de ses attaquants. Mais il s’est montré trop naïf au marquage de Capoue sur les coups de pied arrêtés. L’ouverture du score toulousaine lui est d’ailleurs largement imputable.
Ménez (5,5) : Invisible jusqu’à sa belle frappe qui échoue sur les deux poteaux d’Ahamada (24e), l’international s’est ensuite repris et scelle la victoire dans les arrêts de jeu (90e, + 2). Mais on attend beaucoup plus de lui sur son côté droit.
Pastore (7,5) : Il va finir par user les deux bouts de ses chaussures tant il aime talonner le ballon ! L’Argentin est encore trop juste physiquement, mais il compense cette carence temporaire par son seul talent. Il a offert deux passes décisives à Gameiro (56e) et Erding (62e). Et Ahamada a dû sortir un exploit pour l’empêcher de marquer son premier but parisien (62e). Loin de son vrai niveau, mais déjà indispensable à Paris.
Nenê (5) : Eteint comme les autres en première période, il s’est montré un peu plus convaincant par la suite. Mais il peut faire tellement plus. Pas ravi d’être remplacé par Bodmer (68e)…
Gameiro (6,5) : Des courses toujours aussi intelligentes, un pressing constant et un but plein de sang-froid (56e). Le voilà déjà à trois buts en quatre matchs de L 1. Son acclimatation à Paris est déjà réussie. Remplacé par Erding (88e) qui offre la victoire à Paris (90e) avant de distiller une passe décisive à Ménez (90e, + 2).

Source : Le Parisien

PSGENFORCE TV
NEWS DE LA SEMAINE
 

 
© 2005-2014 - PSGenForce.net - Tous droits réservés - 19 visiteurs en ligne - Remonter