Chargement...

[Plan du site] Vous êtes ici : Accueil» Actualité» Club» Kombouaré : « Je suis le patron »» Lecture d'une news



Kombouaré : « Je suis le patron »

Rédigé Le 30 juin 2011, 22h53 par Loic

Applaudi par les supporters parisiens lors de la reprise de l'entraînement, Antoine Kombouaré s'est réjouit de l'arrivée des Qataris au PSG, et de la suite qui attend le club de la Capitale.

Antoine Kombouaré, vous avez passé des vacances un peu particulières, non ?
Comme d'habitude car même si on est en vacances, on travail sur le recrutement. Elles ont été différentes car il y a l'arrivée d'un nouvel actionnaire.

Justement, vous en pensez quoi ?
Je prends acte. Je suis entraîneur tout simplement. Ce sont d'énormes moyens qui arrivent pour le PSG. Les Qataris sont des gens très ambitieux et qui veulent apporter un plus au club. Forcément, qui dit moyen, dit l'arrivée de très bons joueurs et ainsi, pouvoir constituer une grande équipe pour faire le meilleur parcours en championnat.

Avez-vous rencontré les Qataris ?
Oui et ça s'est bien passé car je suis là.

Avez-vous craint un moment pour votre poste ?
Ce n'est que du foot. Je crains quand ma famille a des problèmes de santé. Ce n'est que du football et je connais la règle. Pour être honnête avec vous, avec l'arrivée de ce nouvel actionnaire, normalement, ils auraient dû prendre un entraîneur à ma place. Mais ils m'ont conforté dans ma position. J'ai pris acte et je suis prêt à travailler.

« J'ai besoin de quelqu'un »

Que pensez-vous de l'arrivée de Leonardo ?
Est-il arrivé ? Pour l'instant et tant qu'il n'y a rien d'officiel, on attend. Je réponds à tout ce qui est sûr. Les rumeurs non. Je n'ai pas à commenter tout ce qui se dit.

Comment abordez-vous la perspective de travailler avec un directeur sportif ?
Pour moi, c'est un plus. J'ai besoin de quelqu'un. Pour le recrutement et pour faire le lien entre le staff et les actionnaires.

Avec plus de moyens, votre liste de joueurs ciblés va-t-elle changer ?
Non, car l'idée, c'est de recruter des joueurs complémentaires et qui viennent pour former une équipe. L'idée, c'est construire la meilleure équipe.

Allez-vous avoir un mot à dire dans le recrutement ?
Si je suis là, c'est que oui. Je suis le patron de l'équipe. Je veux recruter les joueurs que je veux. L'idée est d'amener les meilleurs joueurs.

Sentez-vous que le PSG entre dans une nouvelle ère ?
L'arrivée des Qataris est un gros plus pour le PSG. Ce sont des gens ambitieux avec des moyens importants. Tout ça va permettre au PSG de franchir un cap. L'objectif à court terme est de participer à la Ligue des Champions.

« On respecte les supporters »

Ressentez-vous plus de pression cette saison ?
On travail pour faire les meilleurs résultats possibles. Au contraire, c'est une chance fantastique de pouvoir diriger une équipe avec de très bons joueurs qui peut rivaliser avec des équipes comme Marseille ou Lyon.

Vos joueurs sont-ils inquiets ?
S'ils ont lu les médias, ils sont un peu inquiets, oui je pense. Tout et n'importe quoi a été dit. On revient avec l'envie de travailler et faire ce qu'il faut pour travailler dans la sérénité et dans le calme.

Avoir de tels moyens, c'est le rêve de tout entraîneur ?
J'entendais quelqu'un parler de crainte et d'inquiétude. Au contraire, c'est beaucoup d'excitation. Je suis heureux de me retrouver ici avec l'idée d'avoir à diriger une équipe avec de très bons joueurs. J'ai attendu beaucoup de temps pour arriver à ce moment.

Quid de l'avenir de Ludovic Giuly ?
C'est lui qui a interrompu les discussions. Ce qui lui était proposé ne correspondait pas à ses attentes, apparemment.

Que pensez-vous de l'accueil agité des supporters ?
Ils ont des revendications, on les respecte. Mais il faut aussi qu'ils respectent le fait qu'on travail. Il faut travailler dans la sérénité et tranquillement.

Source : Foot365

Kombouaré

PSGENFORCE TV
NEWS DE LA SEMAINE
 

 
© 2005-2014 - PSGenForce.net - Tous droits réservés - 14 visiteurs en ligne - Remonter