Chargement...

[Plan du site] Vous êtes ici : Accueil» Actualité» CDF» Kombouaré : « C'est cruel »» Lecture d'une news



Kombouaré : « C'est cruel »

Rédigé Le 15 mai 2011, 16h02 par Loic

Loin d'être abattu après la défaite en finale, Antoine Kombouaré souhaite remobiliser ses joueurs en vu des prochaines échéances du PSG.

Antoine Kombouaré, quel est votre sentiment après cette finale perdue contre Lille ?
Beaucoup de déception forcément. On est déçu pour nous-mêmes. Je suis déçu pour les joueurs car on a l'impression d'avoir fait une bonne prestation. Je suis aussi déçu pour les supporters et pour nos familles. Le match est acquis et le résultat est entériné, on ne peut pas faire machine arrière. Il faut tout de suite relever la tête comme je l'ai dit aux joueurs. La seule consolation, c'est d'être capable d'accrocher la Ligue des Champions.

Quel était votre plan pour contrer Lille ?
C'était surtout éviter de se faire contrer car on sait que lorsqu'ils récupèrent le ballon, ça va très vite devant avec Sow, Gervinho ou Hazard. Il fallait les cadenasser. On l'a bien fait je trouve, notamment avec Hazard et Sow qui ont été muselés. Dans l'ensemble, ça a plutôt bien marché. On a aussi essayé de poser le pied sur le ballon et de profiter des espaces mais on n'a pas été capable d'être efficace sur ce match. On a encore trois matchs. On fera le bilan à la fin de la saison. Pour le moment, ce n'est pas trop mal.

Pourtant, on a senti le PSG prendre le dessus en deuxième période…
Oui, on a eu deux grosses occasions dont celle de Hoarau. Mais il fallait être capable de concrétiser. Lille a marqué au plus mauvais moment pour nous. Bravo pour le LOSC qui fait un beau vainqueur de cette Coupe de France. Ce que j'attends de mes joueurs, parce que ce sont des champions, c'est de vite relever la tête. Et aller sortir un grand match à Bordeaux

Comment se passeront les prochains jours ?
On est dans le travail. C'est-à-dire tout de suite se remobiliser et faire en sorte que le joueurs ne baissent pas la tête et qu'ils ne doutent pas. On est en train d'accomplir une saison assez bonne. Il faut être capable d'aller au bout avec une place en Ligue des Champions. Ce qu'il faut surtout faire, c'est ne pas hésiter à se serrer les coudes, retrouver l'énergie et se reparler entre nous pour repartir de l'avant. On ne peut compter que sur nous. On est ensemble dans la défaite et c'est comme ça qu'on pourra repartir encore plus fort.

« Lille sera le futur champion de France »

Comment avez-vous jugé le but d'Obraniak au bord du terrain ?
J'ai l'impression que la trajectoire du ballon était un peu bizarre. D'oú je suis, j'ai aussi le sentiment que le ballon passe au-dessus avec une trajectoire très plongeante. D'ailleurs sur la fin, elle se loge en pleine lucarne en tapant le poteau rentrant. Maintenant, est-ce qu'il voulait la mettre pour ses partenaires ou frapper directement ? Il faudra lui demander.

Le timing du but ne vous a laissé aucune chance de revenir…
C'est dur. Mais si on était allé en prolongation, on aurait peut-être pris un but. On aurait pu aussi perdre à la séance des tirs au but, tout est cruel. Une défaite, c'est très cruel. Ce qui est important maintenant, c'est d'avancer tout de suite. On n'a pas le choix avec ce calendrier démentiel. On ne s'apitoie pas sur notre sort en repartant tout de suite de l'avant. Je pense que Lille sera le futur champion de France. Cette victoire lui permettra de jouer avec plus de confiance et les adversaires seront plus craintifs.

Avez-vous des nouvelles de Claude Makelele, sorti sur blessure ?
Il est touché à un muscle au niveau de la hanche. C'est assez grave même si on attend les examens pour avoir un diagnostic plus sûr. Je ne sais pas si on l'a perdu pour le reste de la saison mais pour mercredi à Bordeaux, il ne sera pas là, c'est compliqué.

Source : Foot365

Kombouaré

PSGENFORCE TV
NEWS DE LA SEMAINE
 

 
© 2005-2014 - PSGenForce.net - Tous droits réservés - 26 visiteurs en ligne - Remonter