Chargement...

[Plan du site] Vous êtes ici : Accueil» Actualité» Club» "Les spécialistes" decryptent le PSG» Lecture d'une news



"Les spécialistes" decryptent le PSG

Rédigé Le 27 avril 2011, 14h31 par Loic

Le Parisien a réuni les trois consultants de Canal +, Elie Baup, Guy Roux et Olivier Rouyer, afin de recueillir leurs avis sur le Paris SG.

Les points forts

ÉLIE BAUP : « A Paris, Sakho a pris une dimension monstrueuse et compense presque à lui seul le petit problème des gardiens. A ses côtés, Armand ou Camara sont très performants. Devant, Hoarau semble retrouver enfin l’efficacité et c’est un argument fort ».
GUY ROUX : « La charnière centrale est une des plus fortes de L1 ».
OLIVIER ROUYER : « Au-delà des individualités, cette équipe a un mental et lutte jusqu’au bout comme le montre l’égalisation à Brest (2-2) ».

Les faiblesses

ÉLIE BAUP : « L’alternance est très compliquée au poste de gardien de but et l’effectif est moins fort quantitativement que celui de Lyon ».
GUY ROUX : « La Coupe de France (NDLR : finale le 14 mai contre Lille), en plein milieu du sprint, peut gêner le PSG. Dans les buts, Coupet n’est évidemment pas mauvais mais peut-être un peu fragile malgré quelques bons matchs. Et l’autre, Edel, est détruit parce qu’on lui cherche des noises sur son état civil et par la perte de sa place ».
OLIVIER ROUYER : « L’attitude de Colony Capital, l’actionnaire principal, ne rassure personne au club. A Lyon, Lille ou Marseille, on sait que l’effort financier sera fait s’il le faut. Au PSG, on en doute et cela peut freiner l’équipe ».

La pression

OLIVIER ROUYER : « On sent un besoin vital à Lyon de finir sur le podium. A Paris, je ne ressens pas la même chose du côté du président. C’est peut-être une ruse mais, si c’est le cas, je suis moins convaincu ».
GUY ROUX : « Je suis d’accord avec Olivier ».
ÉLIE BAUP : « Kombouaré, lui, veut la Ligue des champions. Il sait que c’est une étape essentielle pour grandir et garder ses meilleurs joueurs. Je crois que cette exigence existe à l’intérieur du groupe. Je n’imagine pas Giuly, Chantôme ou Sakho ne pas tout faire pour jouer cette compétition ».

La clé de la fin de saison

ÉLIE BAUP : « Les performances de Coupet. S’il réédite la même performance que face à Lyon (1-0), cela peut passer. Sinon, cela fera basculer l’équipe du mauvais coté ».
GUY ROUX : « Celui qui va tirer, ou non, le groupe, c’est Nene. Et, juste derrière, je place Sakho. Si ces deux-là restent en haut, le PSG sera dur à sortir du podium ».
OLIVIER ROUYER : « N’oubliez pas Chantôme! Je l’ai vu face à Caen et il a fait un match extraordinaire. C’est un gosse qui a pris une dimension phénoménale. Et, quand il n’est pas sur la pelouse, Paris est moins bien. Si Nene est aussi bon, il n’y est pas étranger. J’adore ce gamin et je suis sûr que le PSG pourrait faire beaucoup d’argent sur lui s’il souhaitait le vendre ».

Le retour au premier plan

ÉLIE BAUP : « Au vu du budget, c’est logique de revoir Paris en haut. Mais, le plus agréable, c’est la qualité du jeu pratiqué. Comme Lille, le PSG a apporté quelque chose à la Ligue 1. Même dans les moments difficiles, Kombouaré s’en est sorti par le jeu en gardant deux attaquants. Et cette attitude mérite une récompense ».
GUY ROUX : « Je suis content de voir Paris bien jouer dans le plus beau stade de France, mais je regrette de voir le Parc aussi peu rempli. Cela me rappelle parfois certains matchs du Matra Racing en hiver… Je comprends qu’il faut gérer le problème des supporteurs mais le prix à payer est bien cher en termes de plaisir ».
OLIVIER ROUYER : « C’est une obligation d’avoir Paris en haut, c’est la capitale. Tous les acteurs du foot ont vécu des moments extraordinaires dans ce stade. Le Parc est un stade mythique qui n’a rien à voir avec le Stade de France. Quand j’y jouais en visiteur, c’était génial. Il faut que ça continue et que Paris reste en haut ».

Source : Le Parisien

PSGENFORCE TV
NEWS DE LA SEMAINE
 

 
© 2005-2014 - PSGenForce.net - Tous droits réservés - 8 visiteurs en ligne - Remonter