Chargement...

[Plan du site] Vous êtes ici : Accueil» Actualité» Notes» Rennes-PSG : Les notes» Lecture d'une news



Rennes-PSG : Les notes

Rédigé Le 06 fevrier 2011, 20h32 par Loic

Edel (5) : Il capte sans souci une frappe de Tettey (8e) et il ne peut pas grand-chose sur le but de Brahimi (19e).
Jallet (5,5) : Un début plutôt hésitant avant de s’enhardir et de prendre quelques initiatives dans son couloir droit. Mais il a parfois manqué de justesse dans le dernier geste comme sur son centre dans le vide à la 34e. Remplacé par Ceará (86e).
Armand (6) : Les Rennais ne se sont pas trop risqués à passer par l’axe. C’est probablement parce que ses interventions ont toujours été dosées et mesurées. Un très bon retour devant Danzé (73e).
Sakho (5) : La vivacité de Tettey l’a parfois gêné. Pour le reste, il a fait comme Armand et s’est montré plutôt sobre dans ses duels. Averti (68e).
Tiéné (5,5) : Il a tenté ce qu’il réussit le mieux : jouer de son physique plus que de sa technique. Dans ce registre, ses coups d’épaule et ses tacles ont le plus souvent permis de desserrer l’étreinte rennaise. Et quand il fait mal, c’est plus par maladresse que méchanceté. Averti (44e).
Chantôme (5,5) : Il est toujours réjouissant de le voir se battre pour gratter le moindre ballon. Mais hier soir, il a connu également un déchet inhabituel dans ses passes longues. Plus incisif après le repos avec une jolie frappe (57e). Lui au moins a donné l’impression de ne jamais accepter l’idée de perdre.
Makelele (4) : Chaque effort lui coûte de plus en plus à chaque match. Sur l’ouverture du score rennaise, il est complètement débordé par Brahimi (19e). A l’évidence, sa seconde partie de saison aura du mal à ressembler à la première. Remplacé par Erding (67e).
Giuly (4,5) : Théophile-Catherine lui arrache à la dernière seconde une balle d’égalisation (29e). Il n’a pas pesé autant qu’il l’aurait voulu dans son couloir. Du coup, il a tenté de compenser cette légèreté par un labeur défensif. Après une belle course, il se rate, seul devant Douchez (58e). Cet échec entache sa prestation. Remplacé par Maurice (78e).
Bodmer (4) : Il y a bien longtemps qu’on ne l’avait pas vu aussi terne. S’il n’y avait que son immense raté devant le but (20e), ce ne serait pas très grave. Mais, très bien bloqué par M’Vila, il n’a jamais su utiliser sa finesse technique. Sa relation avec Hoarau a été quasi inexistante.
Nenê (4,5 ) : Le Brésilien, lui non plus, n’a pas eu son influence habituelle sur le jeu. Normalement quand Paris souffre, c’est lui qui joue les pompiers de service. Mais cette fois, il a laissé sa panoplie de sauveur au vestiaire, comme sur sa frappe dans les arrêts de jeu. C’est le côté négatif de la Nene-dépendance du PSG.
Hoarau (4,5 ) : Rarement servi dans de bonnes conditions, il échoue juste devant Douchez (74e). Quand il joue seul en pointe, son altruisme n’est pas toujours bien exploité par ses partenaires.

Source : Le Parisien

PSGENFORCE TV
NEWS DE LA SEMAINE
 

 
© 2005-2014 - PSGenForce.net - Tous droits réservés - 17 visiteurs en ligne - Remonter