Chargement...

[Plan du site] Vous êtes ici : Accueil» Actualité» CDL» MHSC-PSG : Les notes» Lecture d'une news



MHSC-PSG : Les notes

Rédigé Le 19 janvier 2011, 11h25 par Loic

Coupet (6) : Il s’envole joliment sur une frappe de 20m d’Estrada (33e) et a l’intelligence de ne pas faire faute devant Aït-Fana (74e).
Jallet (5) : Une première période compliquée. Malgré sa bonne volonté, le latéral droit s’est plusieurs fois fait prendre dans son dos par Aït-Fana. Et il se montre bien statique sur une tête de Giroud (37e).
Armand (6,5) : Il a vite compris que c’était un match oú la tendresse n’existerait pas. Alors, il a commencé à imposer son physique avec force et intelligence. Des jaillissements toujours bien dosés et impressionnants. Mais fautif sur le but montpelliérain.
Sakho (7) : Le vice-capitaine n’a pas tardé à suivre l’exemple d’Armand et a fait comprendre à Giroud que la soirée allait être compliquée. De la force et de la rage dans chaque tacle. De la puissance dans chaque duel. Un vrai roc.
Tiéné (5,5) : Camara est compliqué à prendre en charge mais l’Ivoirien s’est plutôt acquitté correctement de ce travail. Il a commis des fautes, en a subi mais a toujours gardé sa lucidité. Une jolie montée aux avant-postes (28e). Averti (31e).
Giuly (5,5) : Il n’avait pas des jambes de feu et n’avait pas récupéré totalement du match contre Sochaux. Mais cela ne l’a pas empêché de beaucoup œuvrer pour le collectif, notamment dans son replacement défensif. Averti (94e).
Chantôme (4,5) : Un peu abandonné dans les duels par Makelele, il a fait ce qu’il a pu et n’a jamais rechigné. Cela lui a coûté en lucidité puisqu’il est expulsé après un second avertissement (88e).
Makelele (4) : Par gentillesse, on dira que son manque de rythme lui a un peu coûté. Mais, hier soir, le capitaine a pourtant fait son âge dans les duels. Dans les impacts, il a flotté, voire volé. Et compter toutes ses passes ratées est un travail trop laborieux. Mais ce n’est pas parce que les jambes faiblissent que le cœur n’est pas là : il ne s’est jamais caché et est toujours reparti au combat. Mieux après le passage en 4-3-3.
Nenê (5) : A l’évidence, Girard avait monté un plan anti-Nene oú les petits coups et les grosses charges avaient la part belle. Malgré tout, le Brésilien a tenté d’éclairer le jeu. Mais à la Mosson, les artistes ont du mal à s’exprimer… Remplacé par Clément (60e), combatif.
Erding (4,5) : Des courses et des appels dans le vide. Sevré de ballon, il a tenté, souvent en vain, d’ouvrir des brèches pour Hoarau. Remplacé par Maurice (73e).
Hoarau (4,5) : Royal dans les airs, il a été moins saignant devant le but comme en attestent ses frappes ratées (41e, 65e) ou ses duels manqués face à Pionnier (78e).

Source : Le Parisien

PSGENFORCE TV
NEWS DE LA SEMAINE
 

 
© 2005-2014 - PSGenForce.net - Tous droits réservés - 10 visiteurs en ligne - Remonter