Chargement...

[Plan du site] Vous êtes ici : Accueil» Actualité» Notes» PSG-ASM : Les notes» Lecture d'une news



PSG-ASM : Les notes

Rédigé Le 19 decembre 2010, 8h38 par Loic

Edel (6) : Un poil avancé sur la tête victorieuse de Puygrenier. Jusque-là, il avait plutôt régné sur les airs. Pour le reste, il a été rassurant et semble avoir complètement évacué sa bévue face à Lyon.
Jallet (7) : Un Jallet comme on l’aime, c’est-à-dire agressif et résolument offensif.
Il retrouve la forme après quelques prestations en demi-teinte le mois dernier.
Armand (6) : Impeccable jusqu’à son interception ratée sur l’égalisation de Niculae. Dommage car son rendement ne faiblit pas. Il continue d’aligner les prestations convaincantes.
Sakho (5,5) : Il est largement devancé par Puygrenier sur le but monégasque. N’a pas brillé par sa concentration notamment en première période. On l’a connu plus serein même s’il s’est repris dans le deuxième acte. Vivement les fêtes.
Tiéné (6) : Un début de match difficile ponctué de fautes et d’hésitations. Peut-être la fatigue du déplacement en Ukraine. Il est monté en puissance par la suite. Averti.
Giuly (5) : A laissé beaucoup de jus dans le travail défensif. Dès lors, il a été moins précis dans ses transmissions et surtout moins décisif qu’à l’accoutumée. Perd son face-à-face avec Ruffier (68e) avant que Clément ne le remplace (79e).
Makelele (7) : A colmaté les brèches lors d’une première période médiocre du PSG. Puis il délivre une passe décisive pour Nene. Du bon Maké.
Chantôme (6,5) : Toujours aussi disponible sur les phases offensives oú il aura simplement manqué de finition. Mais son activité est incessante.
Nenê (8,5) : Encore deux buts magistraux et pourtant Ruffier était chaud. Il a remis Paris sur les rails grâce à sa force de percussion et son pied gauche magique. L’artiste brésilien ne se repose jamais.
Hoarau (5,5) : Peu en vue en première période, il a souffert dans le duel physique avec l’axe central monégasque. Beaucoup plus actif après la pause oú il a donné de bons ballons. Déterminant sur les phases défensives.
Erding (5) : Bien meilleur quand il recherche la profondeur. Il a simplement manqué de vista devant les buts, mais là aussi l’Ukraine avait sûrement laissé des traces. Remplacé par Sessegnon (68e).

Source : Le Parisien

PSGENFORCE TV
NEWS DE LA SEMAINE
 

 
© 2005-2014 - PSGenForce.net - Tous droits réservés - 17 visiteurs en ligne - Remonter