Chargement...

[Plan du site] Vous êtes ici : Accueil» Actualité» Club» Erding : «Comme dans un rêve»» Lecture d'une news



Erding : «Comme dans un rêve»

Rédigé Le 08 novembre 2010, 6h00 par Loic

En manque de confiance depuis plusieurs semaines, Mevlut Erding a ouvert le score pour le PSG face à l'OM, hier soir, de quoi redonner de la confiance à l'attaquant parisien.

Il ne s’agit pas du plus beau but de votre carrière maison a le sentiment qu’il est absolument capital…
C’est un but à la Inzaghi mais je me fiche de la façon dont j’ai marqué. C’est l’instinct du buteur qui a parlé. Je répètes ou vent cela à l’entraînement. Je sais qu’à chaque frappe le ballon peut fuser et le gardien peut être gêné dans sa prise de balle. Il faut juste être là au bon moment. J’ai signé au PSG pour vivre des moments comme ça, ce soir (hier), c’était comme dans un rêve.

Le fait de voir Hoarau marquer lui aussi renforce-t-il votre bonheur ?
C’était le moment idéal pour marquer. Nous n’étions pas en réussite. Cette soirée, c’est tout bénef pour lui comme pour moi. Enfin, surtout pour le club qui passe quand même avant nous.

On a l’impression que vos partenaires étaient presque aussi contents que vous deux après vos buts…
Ils nous soutiennent vraiment depuis le début de nos problèmes. Et je suis sincère quand je dis ça. Ce soir (hier),on a essayé de leur rendre ce qu’ils nous donnent quotidiennement et on ne va pas s’arrêter là.

Jeudi, vous avez été sifflé contre Dortmund. Cela vous a-t-il affecté ?
Mais contre Dortmund, c’était normal que le public me siffle parce que je n’avais pas été bon. Aujourd’hui, il m’a acclamé…

Avez-vous jamais douté de vos capacités pendant votre période d’inefficacité ?
J’aurais sûrement eu des doutes si je ne m’étais pas créé d’occasions. Mais les occasions étaient bien là, il y avait juste un problème de réussite. Pendant toute cette période, l’entraîneur nous a toujours soutenus avec Guillaume. Si ça n’avait pas été le cas, ç’aurait sûrement été très dur mentalement. Au final, il a eu raison de nous faire confiance.

Après le match contre Montpellier, on l’a vu s’entretenir avec vous deux. Que vous a-t-il dit ?
Il nous a juste répété que le travail défensif c’est bien mais que notre rôle, c’est de marquer des buts. Ce n’était pas une pression de sa part, juste des conseils.

Source : Le Parisien

Erding

PSGENFORCE TV
NEWS DE LA SEMAINE
 

 
© 2005-2014 - PSGenForce.net - Tous droits réservés - 9 visiteurs en ligne - Remonter