Chargement...

[Plan du site] Vous êtes ici : Accueil» Actualité» Club» Sessegnon : "On a manqué de concentration"» Lecture d'une news



Sessegnon : "On a manqué de concentration"

Rédigé Le 25 octobre 2010, 14h09 par Loic

Après la défaite face à Auxerre (2-3), le parisien Stéphane Sessegnon et s'est présenté à la presse. Il n'a pas marqué les erreurs du PSG.

Comment expliquez-vous cette défaite ?
Comme tout le monde, on se pose des questions. Nous commençons pourtant super bien. Et on savait que cette équipe auxerroise allait jouer en contre. Il faut avoir l’honnêteté de dire que nous sommes tombés sur une équipe qui avait plus envie que nous. Auxerre était présent dans les duels. Pas nous. Il nous a manqué de la concentration.

L’égalisation rapide d’Auxerre vous a-t-elle fait douter ?
C’est certain. Il y avait tellement longtemps que nous n’avions pas encaissé un but dans le jeu (NDLR : jeudi, Dortmund avait marqué sur penalty) que cela nous a fait un peu douter. Et après, nous sommes tombés sur plus malins que nous.

Votre volonté de marquer un deuxième but rapidement était-elle une erreur ?
Peut-être. On sait que Paris a les joueurs pour marquer. Et nous avons voulu tuer le match rapidement. Au vu de ce qui s’est passé, nous avons eu tort. Maintenant, il ne faut surtout pas baisser la tête.

Comment a réagi l’entraîneur à la mi-temps ?
Il ne pouvait être que mécontent. A sa place, j’aurais fait pareil. Quand on réussit à ne pas prendre de buts pendant sept matchs, on n’a pas le droit d’en encaisser trois en vingt minutes. C’est une faute. On peut être fâchés. Surtout que ces buts sont pris sur trois erreurs de notre part.

La fatigue est-elle une excuse ?
Si on met cette défaite sur le compte de ça, on aura tort. Il ne faut pas se réfugier derrière cet argument. Ça voudrait dire qu’après notre premier but il fallait absolument gérer notre avantage.

Ce n’est pas la première fois que Paris trébuche au moment de s'installer à la deuxième place…
C’est exactement ce qu’on s’est dit dans le vestiaire. Souvenez-vous, il y a deux ans, juste avant de recevoir l’OM, on pouvait être premiers. On s’était vautrés (3-1) et cela avait marqué le début d’un cycle négatif. Il ne faut surtout pas que ça recommence. Mais ce n’est pas normal de perdre quand on se rapproche comme ça du haut du classement. Ce soir (hier), nous avons pris une bonne leçon. A nous de bien la méditer.

Source : Le Parisien

Sessegnon

PSGENFORCE TV
NEWS DE LA SEMAINE
 

 
© 2005-2014 - PSGenForce.net - Tous droits réservés - 6 visiteurs en ligne - Remonter