Chargement...

[Plan du site] Vous êtes ici : Accueil» Actualité» Club» Leproux : «Une vraie satisfaction»» Lecture d'une news



Leproux : «Une vraie satisfaction»

Rédigé Le 19 octobre 2010, 14h26 par Loic

Le Président du PSG Robin Leproux s'est longuement confié au quotidien Le Parisien, balayant toute l'actualité du club, des résultats actuels, aux abonnements, en passant par l'affaire Rothen.

Comment vivez-vous le retour du PSG sur le podium de la Ligue 1 ?
On ne va pas bouder notre plaisir, c’est une vraie satisfaction et la place est plaisante. Mais on ne va pas en tirer des conclusions hâtives. On a une série de matchs de haut niveau qui nous attendent et on va pouvoir vraiment étalonner l’équipe.

On vous sent très prudent...
Ce serait irresponsable de ne pas l’être. Ce qui va révéler le vrai visage de cette équipe, c’est sa capacité à être concentrée et appliquée sur la continuité.

Le club a pris des décisions fortes à l’intersaison, comme celle d’écarter Rothen du groupe professionnel. Est-ce que vous allez enfin trouver un accord financier pour que le joueur quitte le PSG ?
On ne va pas s’étendre sur le sujet. On parle d’une négociation de gros sous et le PSG doit faire attention à son argent. J’espère que cette négociation aboutira rapidement. Jusqu’ici, les deux parties n’avaient pas mûri. Aujourd’hui, la situation semble s’être décantée.

Le fait qu’il fasse déplacer un huissier a-t-il accéléré le processus ?
Non, cela a suscité très peu d’émotion chez nous. Mais le fait que cette situation dure trop n’a aucun intérêt pour les deux parties. Il faut que chacun passe à autre chose.

Vous organisez une réunion avec les supporteurs du club mardi (ce soir). Quel est le but de ce rendez-vous que certaines associations appellent déjà à boycotter ?
Comme je l’ai dit dès son annonce, le plan de sécurité est évolutif. Le but du club est de retrouver ses supporteurs, son animation et ses abonnements. Pour arriver à ça, il faut qu’on soit capable de se mettre autour de la table. Mais le problème qui se pose est celui de certains supporteurs qui disent : « Si untel est là, je ne veux pas m’asseoir autour de la table ». C’est compliqué pour nous car il faut que toutes les sensibilités soient représentées.

Ces appels au boycott peuvent-ils remettre en cause la tenue de cette réunion ?
Je n’ai pas la confirmation de la participation de tous, loin de là. C’est malheureux mais, plusieurs mois après la mise en place du plan sécurité, les supporteurs n’arrivent toujours pas à s’accepter autour d’une table de négociations. Ceci alors qu’on a beaucoup de choses à discuter. Quand reprend-on les abonnements? Sous quelle forme? Etc. Je n’ai qu’un seul principe : on ne peut pas recréer deux tribunes qui se détestent et se cherchent physiquement pour s’affronter.

Vous êtes donc favorable à un abonnement avec placement aléatoire en tribune Auteuil ou en tribune Boulogne...
Oui, mais il peut prendre plusieurs formes. Est-ce que c’est un abonnement qui place le supporteur de manière aléatoire à chaque match ou simplement à chaque début de saison? Et avec combien d’amis à vos côtés? C’est de tout ça dont je veux parler avec eux. Mon souhait le plus cher est de revoir très vite des banderoles et des tifos au Parc.

Etes-vous prêt à discuter d’une reprise des abonnements dès la mi-saison ?
C’est possible, mais surtout, c’est souhaitable ! On est prêts techniquement à les remettre en place. Mais si on ne se voit pas, parce que les gens ne se tolèrent pas, on perd du temps.

Alain Cayzac, ancien président du club et membre du conseil de surveillance, a récemment émis des réserves sur le plan sécurité. Cela vous a-t-il heurté ?
Alain a fait une bêtise. Il est membre du conseil de surveillance du club. S’il a de bonnes idées pour aider le club, il faut qu’il nous en fasse profiter. Toutes les bonnes idées sont les bienvenues.

Certaines rumeurs évoquent l’arrivée de fonds qatariens dans le capital du club. Est-ce crédible ?
A ma connaissance, on est dans la rumeur et le fantasme. D’ailleurs, ces informations ont été infirmées par l’actionnaire, même s’il est vrai que, pour passer un nouveau cap, on aura besoin de ressources supplémentaires.

Oú en êtes-vous de la recherche de nouveaux partenaires ?
On avance mieux et bien. En montrant ses vraies valeurs et en ayant un Parc apaisé, le PSG est devenu plus fréquentable pour des marques importantes. Red Bull, qui n’a signé qu’avec un seul club de football, et Winamax nous ont rejoints car nous sommes dans cette dynamique. Et deux autres marques vont les suivre bientôt.

Le Parc des Princes pourrait-il fermer temporairement en prévision des travaux prévus pour l’Euro 2016 ?
Dans un an au minimum, on sera capable de répondre à cette question. Mais on ne pourra pas faire toute une saison avec 100 millions de travaux au Parc. Est-ce qu’on devra s’exiler six mois ou une saison ? On ne sait pas.

Source : Le Parisien

Leproux

PSGENFORCE TV
NEWS DE LA SEMAINE
 

 
© 2005-2014 - PSGenForce.net - Tous droits réservés - 21 visiteurs en ligne - Remonter