Chargement...

[Plan du site] Vous êtes ici : Accueil» Actualité» CDF» ASM-PSG : Les notes» Lecture d'une news



ASM-PSG : Les notes

Rédigé Le 03 mai 2010, 16h25 par Loic

ASM-PSG : Les notes Voici les notes attribuées par le quotidien Le Parisien aux joueurs du Paris SG lors de leur victoire (1-0, a.p.) en finale de la Coupe de France face à Monaco.

EDEL (6) : Des difficultés sur ses sorties aériennes en début de match et sur quelques prises de balle. Mais une grosse parade en un contre un devant Pino juste avant la mi-temps.
JALLET (7,5) : Son entente avec Giuly est de plus en plus convaincante. Bon défensivement, il offre la balle de but à Hoarau. Remplacé par Traoré (116e)
CAMARA (4,5) : Impliqué sur les deux grosses occasions monégasques de la première période. Concentré mais souvent hésitant, les joueurs de Lacombe ont cherché à exploiter ses faiblesses.
SAKHO (7) : Beaucoup d’impact physique et d’efficacité dans les duels. Côté offensif, une reprise sortie sur la ligne par Pino en début de match.
ARMAND (6) : Un précieux sauvetage à la demi-heure de jeu. Rigoureux, il s’est rarement exposé et quasiment jamais porté aux avant-postes sauf sur une frappe déviée (13e).
GIULY (6) : Beaucoup d’activité et de justesse en première mi-temps.. Sa frappe cadrée (15e) oblige Ruffier à un superbe arrêt. Moins performant après la pause. Remplacé par Luyindula (77e)
MAKELELE (7,5) : Très précieux devant sa défense. Il s’est contenté de contenir les velléités offensives monégasques jusqu’à sa passe lumineuse pour Jallet, à l’origine du but parisien.
CLÉMENT (5) : Un gros abattage dans la récupération, ce qui a parfois entraîné un peu d’imprécision dans ses transmissions. Déclinant au fil du match.
SESSEGNON (4) : Malgré une bonne entame, il a éprouvé des difficultés pour ressortir les ballons. Maladroit sur coups de pied arrêtés. Meilleur en fin de match quand il est passé à droite.
HOARAU (6) : S’est beaucoup mêlé à l’entrejeu de son équipe. Bien pris par Mongongu, il offre la victoire au PSG sur l’une de ses rares occasions.
ERDING (4,5) : L’attaquant parisien le plus dangereux mais aussi le plus maladroit. Il perd ses trois face à face avec Ruffier dont une barre (82e). Il aurait dû bénéficier d’un penalty pour un tacle par derrière de Traoré (52e). Remplacé par Ceara (105e).

Source : Le Parisien

PSGENFORCE TV
NEWS DE LA SEMAINE
 

 
© 2005-2014 - PSGenForce.net - Tous droits réservés - 17 visiteurs en ligne - Remonter