Chargement...

[Plan du site] Vous êtes ici : Accueil» Actualité» Club» Kombouaré est satisfait» Lecture d'une news



Kombouaré est satisfait

Rédigé Le 29 mars 2010, 14h55 par Loic

En battant Boulogne sur Mer (3-0, dimanche au Parc des Princes, le Paris SG a franchi la barre symboique des 40 points, quasiment synonyme de maitien. L'entraîneur parisien est revenu sur le match et espère qu'il s'agissait du dernier match à huis clos.

Comment avez-vous vécu ce troisième match sans public de la semaine ?
J'espère que c'est le dernier match à huis clos qu'on ait à jouer. On ne peut pas s'y habituer, c'est atroce. On a envie de retrouver notre très belle ambiance, la fête avec les supporters, la joie... Le huis clos, c'est une des solutions mais il n'y a pas que celle-là, il faut être intransigeant avec les voyous, les condamner pour qu'ils ne viennent plus dans les stades. Mais c'est aux pouvoirs publics de le faire. Il faut des lois, et quand il y a des lois, il faut les appliquer.

Mateja Kezman, que vous avez relancé, a été très bon...
Je préfère mettre en avant la performance collective, tout le monde a été sérieux, on a été solide derrière. Au-delà du fait qu'on n'a pas pris de but, on a surtout concédé peu d'occasions, on défend tous, et on est capable de mettre nos attaquants en situation de marquer. Offensivement, Mateja a provoqué un penalty et marqué un but, c'est bien pour lui, pour la confiance, et moi ça me laisse pas mal d'options supplémentaires. C'était important de gagner, on atteint enfin les 40 points, et on a la satisfaction d'avoir fait le boulot, même si j'aurais préféré plus de situations de but.

Que pensez-vous du tirage au sort des demi-finales de la Coupe de France, qui vous oppose à Quevilly ?
Le match le plus important, c'est celui qui vient, on pensera à Quevilly plus tard. Le tirage n'est bon qu'à la fin du match, c'est difficile de se prononcer, ce sera un match compliqué, face à un adversaire survolté, et on sera favori, ils ont fait leurs preuves dans cette compétition. Demandez à Rennes, à son entraîneur Frédéric Antonetti, demandez à Laurent Guyot (entraîneur de Boulogne, éliminé par Quevilly en quarts), il vont vous dire si c'est un tirage facile. On ne va pas tomber dans ce piège.

Source : France Foot

Kombouaré

PSGENFORCE TV
NEWS DE LA SEMAINE
 

 
© 2005-2014 - PSGenForce.net - Tous droits réservés - 28 visiteurs en ligne - Remonter