Chargement...

[Plan du site] Vous êtes ici : Accueil» Actualité» Club» Mevlut Erding est content» Lecture d'une news



Mevlut Erding est content

Rédigé Le 14 mars 2010, 10h54 par Loic

Auteur de son premier triplé sous les couleurs du PSG et de sa carrière, Mevlut Erding est revenu sur la belle victoire du PSG face à Sochaux (4-1).

Vous venez d’inscrire le premier triplé de votre carrière…
En effet, c’est la première fois. Je suis content, surtout parce qu’on a pris les trois points. Sans mes coéquipiers, je n’aurais jamais marqué. J’ai atteint mon objectif de début de saison qui était de battre mon record de onze buts (il en est à douze). Mais je ne peux pas me réjouir de ça dans ces circonstances. Si on avait été en haut du tableau, j’aurais été ravi. Là, un peu moins.

Comment expliquez-vous cette victoire ?
Je pense que nous avons offert un visage confiant. Nous étions dans la continuité de notre match à Lens (1-1, égalisation dans les arrêts de jeu). Mentalement, nous n’avons pas abordé cette rencontre face à Sochaux comme nous l’avons fait avec d’autres matchs. Offensivement, nous avons été bons, mais défensivement aussi, puisque nous n’avons encaissé qu’un but sur penalty.

Et le duo Hoarau-Erding s’est enfin révélé…
On savait tous les deux que notre duo n’allait pas fonctionner tout de suite. Il fallait qu’on apprenne à se connaître et à jouer ensemble. Cela commence à porter ses fruits, tant mieux. Je n’étais pas inquiet. Je suis sûr qu’on va mettre encore beaucoup de buts. Notre objectif est de tenter de prendre le plus de points possible jusqu’à la fin de la saison pour montrer qu’on vaut mieux que notre classement actuel.

L’ambiance qui régnait au Parc vous a-t-elle perturbé ?
J’ai senti dès le coup d’envoi que l’ambiance était particulière, c’était plus tendu que d’habitude. Mais heureusement, nous avons marqué assez rapidement et le climat s’est un peu réchauffé. C’est malheureux de voir un Parc vide comme ça. C’est un magnifique stade qui ne mérite pas cela. Mais je suis sûr que nos supporteurs vont bientôt revenir. Nous avons besoin d’eux.

Vous allez jouer les deux prochains matchs à huis clos (Nice et Boulogne). Cela vous inquiète-t-il ?
C’est forcément un handicap. Nos supporteurs ont l’habitude de se déplacer en nombre, de nous apporter leur soutien. Ne pas les avoir avec nous est pénalisant.

Source : Le Parisien

Erding

PSGENFORCE TV
NEWS DE LA SEMAINE
 

 
© 2005-2014 - PSGenForce.net - Tous droits réservés - 9 visiteurs en ligne - Remonter