Chargement...

[Plan du site] Vous êtes ici : Accueil» Actualité» Match» ASNL-PSG : Les notes» Lecture d'une news



ASNL-PSG : Les notes

Rédigé Le 14 fevrier 2010, 14h01 par Loic

ASNL-PSG : Les notes Voici les notes des joueurs du PSG attribuées par le quotidien Le Parisien.

6 EDEL. Il stoppe avec assurance une tête d’Alo’o Efoulou (21e) et un coup franc d’Hadji (36e). Sinon, les attaquants lorrains l’ont laissé tranquille.
4 JALLET. Très attentif en défense, sa contribution offensive reste insuffisante. Une frappe et un centre dans les nuages.
5 CAMARA. Rarement mis en danger par Hadji, il rend une copie propre mais ne rayonne pas encore. A son image, la défense parisienne n’impressionne plus ses adversaires.
4,5 SAKHO. Sa présence physique fait du bien mais il ne respire pas la sérénité. Des interventions hésitantes mettent ses partenaires dans l’embarras.
5 CEARÁ. A deux doigts de marquer en début de match, il soutient tant bien que mal Chantôme. Mais les intentions de ce pur droitier sont trop lisibles. En deuxième période, Issiar Dia a pris le dessus sur lui.
4,5 GIULY. Il est plein de bonnes intentions mais ne les met pas en pratique. Ses partenaires ont du mal à le trouver et il ne fait plus la différence en un contre un. Remplacé par Luyindula (70e) qui s’offre deux belles occasions (72e et 77e).
4,5 MAKELELE. Comme pour se rassurer, ses partenaires lui passent souvent le ballon, mais il en a perdu un nombre incalculable. Dans un contexte difficile, son influence « morale » demeure importante. Averti à la 56e.
4,5 CLÉMENT. Très actif, il ne pèse pas assez sur l’entrejeu. Son impact défensif et offensif reste limité.
5 CHANTÔME. Il cherche à se rendre utile mais se montre parfois trop gourmand (62e). Auteur d’une bonne frappe de 20 m (32e). Il termine côté droit après la sortie de Giuly et semble plus à l’aise.
4 HOARAU. Il évolue d’abord très bas, presque comme meneur de jeu, mais sa présence fait défaut dans la surface. Il monte d’un cran en deuxième période mais, du coup, il n’y a plus personne pour distribuer au milieu. Insoluble quand l’animation générale est si pauvre… Remplacé par Sankharé (70e), auteur d’une bonne entrée côté gauche.
4 ERDING. Il rate complètement un coup franc à la 88e. On devine chez lui des signes de découragement. Rarement mis en bonne position, il recherche trop la solution individuelle.

Source : Le Parisien

PSGENFORCE TV
NEWS DE LA SEMAINE
 

 
© 2005-2014 - PSGenForce.net - Tous droits réservés - 14 visiteurs en ligne - Remonter