Chargement...

[Plan du site] Vous êtes ici : Accueil» Actualité» Club» Jallet veut «30 points à la trêve»» Lecture d'une news



Jallet veut «30 points à la trêve»

Rédigé Le 16 decembre 2009, 19h57 par Loic

A l'origine de deux des trois buts parisiens contre Saint-Etienne, Christophe Jallet, recruté pour être la doublure de Marcos Cearà, s'impose progressivement au poste de milieu droit.

Après votre prestation face aux Verts, avez-vous l’impression de gagner peu à peu vos galons de titulaire ?
(Sourire.) Je ne sais pas mais, quand on fait appel à moi, j’essaie de donner le maximum. Dimanche, ça a fonctionné. A chaque fois, j’essaie de prouver que je peux avoir ma place. Et le coach me le rend en me titularisant comme le week-end dernier.

Vous semblez de plus en plus à l’aise au poste de milieu droit…
Je m’y plais, c’est vrai. Au fur et à mesure, je prends de plus en plus confiance et, surtout, je m’entends bien avec Marcos (NDLR : Ceará, l’arrière droit). En début de saison, je ne savais pas que je jouerais à ce poste, mais je prends ce qu’on me donne. Le coach nous a mis dans ces dispositions oú il faut toujours prouver. C’est aussi bien comme ça.

Le PSG peut-il toujours finir dans les cinq premiers, l’objectif initial du club ?
On s’en était un peu éloignés, mais on revient bien avec ces trois victoires en quatre matchs. On a les cartes en main pour reprendre un maximum de points d’ici à la fin du mois. Si on continue sur cette dynamique, on ne sera pas loin d’atteindre les 30 points à la trêve, ce qui serait déjà bien.

Peut-on dire que Paris est enfin en train de gagner en régularité ?
Depuis la défaite à Marseille (NDLR : 0-1), nos performances sont un peu plus stables. On encaisse beaucoup moins de buts, à part à Boulogne oú on en a pris deux. C’était notre péché du début de saison et il y a du mieux de ce côté-là. On s’aperçoit que, quand on ne prend pas de buts, la confiance est présente. Et, derrière, il suffit d’un but pour l’emporter.

Dimanche, vous avez permis à Erding de marquer son sixième but. Ce n’est pas la première fois cette saison que vous affichez une complicité avec votre attaquant…
Mevlut me dit souvent qu’il a l’habitude de couper au premier poteau quand je centre ou quand je tire les coups francs. Dimanche, c’est ce qu’il a fait et, derrière, ça a fait but comme à Sochaux il y a quelques semaines. Je remarque aussi qu’on a marqué notre premier but sur coup de pied arrêté (NDLR : le deuxième si l’on considère le but inscrit contre son camp par un Manceau). J’espère qu’on va prendre conscience qu’on pourrait le faire plus souvent.

Source : Le Parisien

Jallet

PSGENFORCE TV
NEWS DE LA SEMAINE
 

 
© 2005-2014 - PSGenForce.net - Tous droits réservés - 7 visiteurs en ligne - Remonter