Chargement...

[Plan du site] Vous êtes ici : Accueil» Actualité» Club» Cearà : «Pas peur de la concurrence»» Lecture d'une news



Cearà : «Pas peur de la concurrence»

Rédigé Le 30 aout 2009, 11h29 par Loic

Mis en concurrence avec Christophe Jallet, le Brésilien Marcos Cearà, qui entame sa troisième saison avec Paris, avoue ne pas avoir peur de cette concurrence et affirme que la place doit se mériter.

Jusqu’à présent, vous avez rencontré des équipes plus faibles. Lille est-il le premier vrai test ?
Chaque match est un test. Mais il est vrai que nos précédents adversaires étaient inférieurs à nous, du moins sur le papier. Les Lillois, c’est un autre calibre, même s’ils connaissent un début de saison difficile. Ce match va nous permettre de montrer si nous avons les moyens de nos objectifs. On va enfin savoir ce que l’on vaut vraiment.

Et quels sont les objectifs ?
Paris est un grand club. Nous devons être ambitieux. Terminer dans les cinq premiers est le minimum. Toutefois, le titre de champion est pour l’instant inaccessible. En termes d’effectif, Marseille, Bordeaux et Lyon sont supérieurs. Mais il n’est pas interdit d’espérer. Je rêve de gagner des titres avec Paris, de jouer la Ligue des champions.

Vous avez déjà encaissé quatre buts contre deux la saison dernière. La défense est-elle à la peine ?
Il y a peut-être une petite fragilité. Mais les défenseurs ne sont pas les seuls en cause. C’est toute l’équipe qui doit défendre. Comme nous sommes davantage portés vers l’avant, il est plus difficile de faire les efforts pour revenir. Nous devons aussi être plus attentifs lors des coups de pied arrêtés et des phases aériennes. Mais sur les quatre buts, deux étaient évitables, celui à Montpellier (1-1) et contre Le Mans (3-1). A Valenciennes (3-2), il s’agissait de deux exploits individuels.

Comment jugez-vous votre prestation depuis le début de saison ?
Je pèche peut-être un peu dans mon apport offensif. Il faut aussi que je m’adapte mieux au jeu de Ludovic (Giuly) qui a un style différent de celui de Stéphane (Sessegnon) avec qui j’avais mes habitudes (NDLR : sur le côté droit).

Christophe Jallet, votre concurrent, a déjà marqué un but contre Valenciennes. Craignez-vous qu’il ne prenne votre place ?
Je suis heureux qu’il ait marqué. Mais il jouait alors milieu droit. Ce n’est pas pareil… Je dois avouer que j’étais un peu inquiet quand Paris l’a recruté. Les discussions pour ma prolongation de contrat étaient au point mort. Je me disais que c’était peut-être une façon de me dire qu’on ne souhaitait plus me conserver. Mais, depuis, j’ai prolongé de deux ans (jusqu’en 2012). Je n’ai pas peur de la concurrence . Si Christophe devient titulaire, c’est qu’il l’aura mérité. A moi de tout faire pour conserver ma place.

Source : Le Parisien

PSGENFORCE TV
NEWS DE LA SEMAINE
 

 
© 2005-2014 - PSGenForce.net - Tous droits réservés - 24 visiteurs en ligne - Remonter