Chargement...

[Plan du site] Vous êtes ici : Accueil» Actualité» Club» Kombouaré : « Pas de cadeau »» Lecture d'une news



Kombouaré : « Pas de cadeau »

Rédigé Le 21 aout 2009, 20h56 par Loic

Demain, Antoine Kombouaré, l'entraîneur du PSG, fera son retour à Valenciennes. L'occasion pour le Kanak d'évoquer le match en conférence de presse.

Antoine, le match de samedi est un peu particulier pour vous…
Il n’y a que deux mois et demi que j’ai quitté Valenciennes ! J’ai passé quatre années fantastiques dans un club convivial et familial. Mais la priorité, c’est d’aller là-bas pour gagner. Il n’y a que ça qui compte. Après le match, je serai certainement gagné par l’émotion, heureux de revoir des gens que j’ai quittés il y a peu. Ces quatre années passées là-bas m’ont fait changer, grandir et progresser. Si je suis aujourd’hui au PSG, c’est parce que je suis passé par Valenciennes, et que mon staff et moi avons fait du bon travail. Je sais ce dont les joueurs sont capables. Ils vont avoir envie de faire un grand match, donc à nous d’être prêts samedi. Il va falloir un grand PSG pour aller gagner à Nungesser. J’ai des joueurs avec une grande expérience qui seront capables de répondre à ces situations qui sont difficiles.

Valenciennes a perdu ses deux premiers matches, n’auriez-vous pas préféré y revenir dans un contexte plus favorable pour le club ?
Oui, mais on fait avec le calendrier. Même si j’adore le PSG, il fallait gagner quand j’affrontais le club. Aujourd’hui j’ai changé de camp et je n’ai qu’une idée en tête, c’est de gagner. Je suivrai leurs résultats après, mais il n’y a pas de cadeau ni de concession à faire samedi. Les Valenciennois, eux, ne m’en feront pas. Ils n’auront qu’une envie, c’est de me prouver qu’ils sont capables de taper le Paris Saint-Germain.

Qu’est-ce qui pourrait vous amener à changer de charnière centrale ?
Il y a beaucoup de paramètres qui rentrent en ligne de compte. J’attends d’avoir davantage de précision sur l’équipe qu’alignera Valenciennes. Il n’y a pas de hiérarchie parmi les joueurs, en défense comme au milieu et en attaque. Rien n’est acquis. Je peux changer l’équipe après une victoire, et la conserver après une défaite. Je fais aussi en fonction de ce que je vois à l’entraînement. J’ai besoin de tout le monde, et je n’ai pas onze titulaires.

Qu’avez-vous ressenti en apprenant la blessure de Nicolas Penneteau, votre ancien gardien à Valenciennes ?
Je suis très peiné pour lui. Ca arrive en début de saison, et c’est une blessure très grave qui l’éloigne des terrains pour longtemps. Il doit être costaud, solide, et je lui souhaite de revenir le plus vite possible. Sur la durée, ça aura des conséquences sur l’équipe, mais sûrement pas pour le match de samedi et les quelques matches qui vont suivre. En fonction des résultats à venir, ça peut être compliqué pour Valenciennes, mais on verra avec le temps.

Guillaume Hoarau est-il capable de jouer un match de championnat aujourd’hui ?
Si il est dans le groupe, c’est qu’il en a la possibilité. Avec le temps et l’accumulation des séances de travail, il se sent plus fort et a plus confiance en lui.

Source : PSG.fr

Kombouaré

PSGENFORCE TV
NEWS DE LA SEMAINE
 

 
© 2005-2014 - PSGenForce.net - Tous droits réservés - 15 visiteurs en ligne - Remonter