Chargement...

[Plan du site] Vous êtes ici : Accueil» Actualité» Club» Giuly : « Capital de réagir »» Lecture d'une news



Giuly : « Capital de réagir »

Rédigé Le 16 aout 2009, 10h02 par Loic

Auteur du troisième but de la soirée face au Mans hier soir, son deuxième cette saison déjà, Ludovic Giuly a affirmé au quotidien Le Parisien qu'il était nécessaire de remporter ce premier match de la saison devant le public du Parc.

Cette première victoire au Parc fait-elle du bien au moral ?
C’est super-important de s’imposer. Et en plus, on marque trois buts, c’est très bien. Il était capital de réagir après ce match nul très moyen à Montpellier (1-1). En plus, nous n’avons pas douté après le but du Mans alors qu’il y a eu une petite faute d’inattention de notre part. C’est finalement une petite frayeur sans conséquences. Ensuite, on pourra toujours dire que nous avons eu un peu de chance sur notre deuxième but. Mais sincèrement, l’équipe a fait un match très intense avec de nombreux duels gagnés malgré la chaleur.

Votre prestation personnelle a été nettement plus dense qu’à Montpellier…
(Il coupe) … parce que je suis bien sur le côté droit ! Combien de fois faudra-t-il que je le répète pour qu’on me croie (sourires) ? Mon rôle exige une vraie force physique et je crois qu’on la voit sur le terrain. Par rapport à ce que je pouvais faire à la même époque l’an dernier, c’est le jour et la nuit.

Pourtant, votre maladresse devant le but a semblé longtemps peser sur votre moral…
C’est vrai que j’ai raté quatre grosses occasions en première période. Le pire, c’est que je n’en ai cadré aucune. Et à la mi-temps, j’ai un peu douté. Mais tout le monde m’a rassuré. Mev (NDLR : Erding) m’a assuré que j’aurais une cinquième occasion et que celle-là, je ne la manquerais pas. Et c’est ce qui s’est passé.

Racontez-nous votre but…
Je reçois un super-ballon de Mateja (Kezman) et je sens que je n’ai plus rien dans les jambes. Je jette vraiment tout ce qui me reste dans la course. Au moment de tirer, je ressens d’ailleurs une petite crampe. C’est pour cela que j’ai demandé à sortir juste après le but.

La saison parisienne est-elle lancée ?
Cela me paraît désormais clair. Il faut juste éviter de se refaire, lors des prochains matchs, les mêmes frayeurs que contre Le Mans. Avec un peu plus d’attention, cela devrait aller.

Source : Le Parisien

Giuly

PSGENFORCE TV
NEWS DE LA SEMAINE
 

 
© 2005-2014 - PSGenForce.net - Tous droits réservés - 14 visiteurs en ligne - Remonter