Chargement...

[Plan du site] Vous êtes ici : Accueil» Actualité» Club» Giuly est motivé» Lecture d'une news



Giuly est motivé

Rédigé Le 03 juillet 2009, 12h10 par Loic

A 33 ans, Ludovic Giuly affiche une motivation intacte. Depuis une semaine, il se prépare physiquement à Camp 8, à Saint-Raphaël, le centre de rééducation qu'il possède. Dans les colonnes du Parisien, Giuly se confie.

Qu’avez-vous fait durant vos vacances ?
Ludovic Giuly. Je suis allé avec ma femme chez moi à Majorque. J’ai vu mes enfants. C’était une coupure parfaite. Cela fait une semaine que j’ai commencé tout seul une préparation physique. L’an dernier, je n’avais pas pu le faire. Au lieu de courir sur la plage seul comme un imbécile, je me prépare musculairement avec du matériel très perfectionné.

Est-il vrai que deux jeunes du PSG vous ont accompagné ?
J’ai invité Trippy Makonda et Maxime Partouche à se préparer avec moi. Au début de ma carrière, des anciens m’ont aidé. Aujourd’hui, c’est un peu de mon devoir de donner un coup de main à des jeunes. Cela leur fait comprendre que le foot, c’est un métier et qu’il faut s’entraîner comme un malade pour réussir. J’aime bien montrer aux jeunes que, derrière les matchs, il y a la sueur des entraînements.

Avez-vous parlé avec Kombouaré ?
On a eu une longue conversation entre deux personnes qui aiment le foot. Le contact a été bon. J’ai senti chez lui une grosse ambition. Il faudra filer droit. Il nous protégera vis-à-vis de l’extérieur, mais il n’hésitera pas à nous dire nos vérités en face. Quant à moi, normalement, je devrais jouer sur le côté droit, mais ce n’est pas mon rôle de détailler la tactique.

Entamez-vous cette saison différemment de l’an passé ?
Si je suis bien physiquement, oui. Je veux donner plus et pas que sur le terrain. Je suis venu pour faire progresser ce club et gagner des titres. L’an dernier, on visait une place dans les huit premiers. Cette saison, c’est le podium. L’équipe est compétitive. Il n’y a pas de raison de ne pas être ambitieux. Notre non-qualification européenne était liée à un manque d’expérience. Cette fois, on sera prêts. Plus personne ne dira « rappelons-nous d’oú on vient ». Ce ne sera pas une saison de transition.

Que pensez-vous de l’arrivée de Grégory Coupet ?
C’est un très bon renfort. Il nous faut des mecs comme lui qui ont empilé les titres et qui ne lâchent rien. L’an dernier, nous avons lâché trop tôt, car certains se sont posé prématurément des questions sur leur avenir. Un type comme Greg va nous aider à rester concentrés. En plus, c’est un mec sain qui va se fondre dans le vestiaire.

Et Erding ?
Je l’ai vu jouer avec Sochaux. C’est un joueur très puissant qui peut faire la différence sur un dribble. Il peut constituer une excellente doublette avec Guillaume (Hoarau) si le coach les aligne ensemble.

Si le PSG finit dans les trois premiers, aurez-vous atteint votre but avec Paris ?
Ce n’est que l’objectif de la saison. La finalité, c’est d’être champion le plus vite possible. L’année dernière, j’ai fini frustré, comme tout le monde. Je ne veux plus revivre ça.

Source : Le Parisien

Giuly

PSGENFORCE TV
NEWS DE LA SEMAINE
 

 
© 2005-2014 - PSGenForce.net - Tous droits réservés - 13 visiteurs en ligne - Remonter