Chargement...

[Plan du site] Vous êtes ici : Accueil» Actualité» UEFA» PSG-Braga : Les notes» Lecture d'une news



PSG-Braga : Les notes

Rédigé Le 13 mars 2009, 8h55 par Loic

Voici les notes des joueurs du PSG, attribuées par le quotidien Le Parisien.

Edel (6) : Il a fallu attendre trois matchs pour le voir vraiment à l’oeuvre. Son duel remporté avec autorité face à Renteria (27e) a rassuré sur ses possibilités.
Ceará (4,5) : Pas dans la forme de sa vie. Le latéral droit a alterné quelques interventions intéressantes avec des mauvais choix et une timidité malvenue au moment de lancer les attaques.
Traoré (5,5) : Vigilant et rassurant. Il n’a pas cherché à faire le spectacle mais à rester sobre. Et il l’a bien fait.
Camara (5) : Son début de match était encourageant mais il s’est laissé gagner par la nervosité au fur et à mesure que Renteria l’asticotait. Mieux en fin de match.
Armand (5) : La sobriété lui va parfaitement. Toujours placé correctement, l’arrière gauche a étalé sa combativité, notamment sur une jolie contre-attaque (36e).
Makelele (6,5) : Lui qui collectionnait les ballons perdus lors des dernières sorties a étonné par sa capacité à trouver ses partenaires sur des passes en profondeur, notamment sur une ouverture de 40 m (55e) ! Sa présence rassure toujours autant ses partenaires. Remplacé par Hoarau (58e).
Clément (5) : Il a coupé les espaces et gratté les quelques ballons qui passaient devant lui. Bizarrement, la présence à ses côtés de Makelele a semblé l’inhiber.
Sessegnon (6,5) : Dès qu’il touche un ballon, le public sait qu’il va se passer quelque chose. Un brillant numéro de soliste (20e), une jolie passe en profondeur pour Luyindula (31e). C’est le seul joueur sur la pelouse hier à s’être souvenu qu’un match de foot doit être avant tout un spectacle.
Chantôme (5) : Placé juste derrière Luyindula, il s’est montré hargneux pour récupérer les ballons, motivé pour jouer vite mais sans réussite, à l’image de son coup de tête détourné par Eduardo (54e). Touché dans un choc et remplacé par Kezman (69e), sifflé à son entrée sur le terrain.
Rothen (5,5) : Une belle ouverture (17e) et un tir sur le poteau (62e) attestent que son pied gauche reste intact. Mais est-ce vraiment suffisant quand on porte son nom et qu’on a son statut ?
Luyindula (4,5) : Difficile pour lui de se faire remarquer dans un schéma qui l’a isolé en attaque. Alors, pour meubler sa solitude, il a multiplié les footings et s’est battu face à trois défenseurs… Remplacé par Giuly (58e).

Source : Le Parisien

PSGENFORCE TV
NEWS DE LA SEMAINE
 

 
© 2005-2014 - PSGenForce.net - Tous droits réservés - 13 visiteurs en ligne - Remonter