Chargement...

[Plan du site] Vous êtes ici : Accueil» Actualité» Club» L'éloge de Hoarau» Lecture d'une news



L'éloge de Hoarau

Rédigé Le 03 mars 2009, 9h45 par Loic

Jean-Pierre Papin, Just Fontaine et Christophe Dugarry ont fait l’éloge dans les colonnes de L’Equipe, de Guillaume Hoarau, l’attaquant parisien, auteur de 15 buts en Ligue 1 cette saison.

Jean-Pierre Papin :

« Je l’ai rencontré avec Gervais Martel pour le faire venir à Lens la saison dernière. Mais dans sa tête, il avait un rêve, c’était Paris. Il a toute la panoplie de l’attaquant moderne. Il est grand, collectif, excellent de la tête, il possède les deux pieds. Il est aussi très intelligent dos au but dans son jeu en remise. On pourrait peut-être lui reprocher de ne pas aller très vite mais c’est un faux lent. Il est peut-être plus complet que Gignac. D’ailleurs, je les verrais bien évoluer ensemble. Pour moi, Hoarau est l’attaquant français de demain et sera celui de l’équipe de France pendant très longtemps. Je ne suis pas sélectionneur, mais si tu ne l’essayes pas, c’est une grosse erreur ».

Just Fontaine :

« Il a beaucoup de qualités pour réussir au plus haut niveau. Il y a évidemment son jeu de tête, mais cela ne suffirait pas. Il est intelligent, il joue juste. Il ne fait pas que marquer. Il fait marquer les autres, il défend aussi. J’ai l’impression qu’il continue de progresser. Chez les buteurs, ceux qui ne pensent “ qu’à leur gueule ” ne font pas carrière. Il est altruiste, il donne de bons ballons. Je le crois donc capable de s’imposer en équipe de France, s’il est associé à un joueur complémentaire, comme peuvent l’être Giuly ou Luyindula au PSG ».

Christophe Dugarry :

Comme Didier Drogba ou Franck Ribéry avant lui, Guillaume Hoarau est parti de très, très loin. Comme eux, il arrive de nulle part ou presque. Et, comme eux, à leurs débuts au plus haut niveau, il possède encore une marge de progression.

C’est une bonne chose pour tout le monde de voir ce mec être passé entre les mailles du filet de la formation à la française. Arriver comme un cheveu sur la soupe fait sa force. Son parcours cahotant lui permet de savourer et de prendre du plaisir à chaque instant sur le terrain. C’est d’ailleurs peut-être pour cela qu’il n’exulte pas à chacun de ses buts. Ils ne constituent même plus un ouf de soulagement d’avoir finalement atteint le haut niveau. À moins que cette attitude ne reflète sa souffrance ou sa frustration de ne pas avoir suivi un cursus classique. En tout cas, tu le sens très sûr de lui et assez serein. C’est un garçon lucide, possédant le sens du collectif et la tête sur les épaules.

En un mot, il est, pour l’instant, parfait. Son talent et son détachement sur les événements lui ont permis de réussir une sacrée performance depuis son arrivée à Paris. Il est parvenu à remplacer Pauleta dans un Parc des Princes et un club au contexte toujours particulier. Ce n’est pas rien. Son profil offre une arme offensive dont l’équipe de France se trouve dépourvue. On reproche parfois à ce type de grand joueur d’être trop frustre. On leur préfère souvent des joueurs plus petits, rapides et puissants.

Or Hoarau a démontré le contraire. Il est adroit techniquement. L’Angleterre a Peter Crouch ; la République tchèque, Jan Koller ; l’Italie, Luca Toni… Pourquoi l’équipe de France n’aurait pas Hoarau ? Pour moi, il mérite sa place dans le groupe France, voire même dans les dix-huit. Si on met de côté Henry, qui évolue désormais à gauche, on peut considérer que Benzema et Anelka lui sont légèrement supérieurs en qualité technique et en expérience. Mais, par son registre de jeu, Hoarau devance désormais Cissé, Savidan et Gignac. Il peut jouer dans un 4-4-2, comme au Paris-SG, ou seul en pointe. Son style autorise son équipe à jouer plus long, à peser dans le domaine aérien. Il permet également aux milieux de terrain de plonger dans son dos. Son profil atypique est si rare que l’équipe de France serait bien bête de s’en passer ».

Source : L'Equipe

PSGENFORCE TV
NEWS DE LA SEMAINE
 

 
© 2005-2014 - PSGenForce.net - Tous droits réservés - 16 visiteurs en ligne - Remonter