Chargement...

[Plan du site] Vous êtes ici : Accueil» Actualité» Club» PLG : "Le public nous aide"» Lecture d'une news



PLG : "Le public nous aide"

Rédigé Le 01 mars 2009, 0h09 par Loic

Avant d'affronter Nancy au Parc des Princes à 17 heures, l'entraîneur parisien fait le point sur l'état de forme de ses joueurs.

Paul, comment gérez-vous cet enchaînement de matches ?
Nous essayons de privilégier la récupération à travers des séances allégées mais aussi des temps de repos. Ce sera dur mais on a montré que parfois, on pouvait le faire en étant capable d’enchaîner. Je pense que le soutien du public peut nous aider aussi car, dans ces moments-là, on peut en avoir besoin, cela peut être très précieux. J’ai le souvenir de quelques matches au Parc des Princes oú l’on a eu des coups de moins bien que l’on a réussi à surmonter grâce à l’appui du public.

Depuis le match de Wolfsburg, sentez-vous vos joueurs fatigués ?
Non, parce que d’abord on s’entraîne peu. On essaye de tenir compte du rythme des matches. On avait coupé deux jours en début de semaine, dimanche et lundi, donc cela permettait à tout le monde de repartir sur une période de matches rapprochés. Certains sont habitués à presque tout jouer, d’autres font un match ou un peu plus par semaine. On essaye d’accorder des petits breaks aussi, pour leur permettre de se ressourcer. Mon petit regret c’est de ne pas compter sur tout le monde.

Le PSG a pourtant été épargné par les blessures cette saison…
Je reconnais que l’on a été épargné donc il s’agit d’une période un peu nouvelle. Il faudra être encore plus en alerte et attentif. On a perdu Grégory Bourillon, j’aurais aimé pouvoir m’appuyer sur le groupe dans son ensemble. On va perdre des joueurs pour suspension, cela arrive. On va rentrer dans une période différente avec un effectif amoindri.

Est-ce un casse-tête pour vous de perdre Sessegnon pour trois rencontres ?
J’ai commencé à y réfléchir mais d’un autre côté il pourra jouer en Coupe d’Europe. C’est un inconvénient mais on va pouvoir bénéficier de sa présence en coupe d’Europe. Il n’est pas forcément facile à arrêter mais il doit s’adapter. Il a encore un palier à franchir.

Qu’est-ce que le PSG peut craindre de Nancy, qui a perdu contre Nice et Lyon récemment ?
Ils restent sur deux défaites à domicile dont une contre Lyon. Et contre l’OL, on peut perdre ! Par contre, ils ont fait un bon match nul à Rennes en étant costauds et très biens organisés. Si on prend les deux défaites à domicile, oui nous avons nos chances mais leur comportement à l’extérieur ces derniers temps a été bon, avec des résultats intéressants.

Pour épauler Guillaume Hoarau, vous avez actuellement deux attaquants en très grande forme, Ludovic Giuly et Péguy Luyindula…
Péguy avait souffert en fin de saison dernière. En début de saison il a eu un peu de mal, mais il est revenu grâce à ses efforts. Après, je fais jouer la concurrence et il faut choisir entre trois très bons joueurs. Pourvu que ça dure ! C’est peut-être assez nouveau comme situation mais c’est réjouissant, j’ai envie qu’il y ait un quatrième et un cinquième. J’ai connu ces soucis-là à Lyon, ce sont des soucis nettement plus préférables.

Source : PSG.fr

Le Guen

PSGENFORCE TV
NEWS DE LA SEMAINE
 

 
© 2005-2014 - PSGenForce.net - Tous droits réservés - 8 visiteurs en ligne - Remonter