Chargement...

[Plan du site] Vous êtes ici : Accueil» Actualité» UEFA» UEFA : Les notes» Lecture d'une news



UEFA : Les notes

Rédigé Le 19 fevrier 2009, 15h37 par Loic

Voici les notes attribuées par le quotidien L'Equipe aux joueurs du PSG, lors du match face à Wolfsburg.

Edel (5) : la grosse surprise de Paul Le Guen a passé une rencontre tranquille. Facile dans les airs, il a en revanche connu quelques soucis quand il a utilisé ses pieds.
Traoré (6) : il a souffert une demiheure durant laquelle il a paru égaré. Quelques mots de Le Guen l’ont rassuré. Il a bien fini, solide.
Camara (7) : il s’est régalé face à Dzeko. Cela n’a pas toujours été simple, mais le plus souvent il a eu le dernier mot. Il va beaucoup mieux.
Sakho (6) : facile. Parfois trop facile. Un jour, ça lui jouera des tours.
Armand (7) : il continue d’être bon, de bien défendre, sans commettre d’erreurs, avec un temps d’avance. Ses jambes le portent loin aussi, dans le camp adverse.
Pancrate (5) : il a proposé, sprinté, débordé, centré aussi. Le tout sans réussite. Remplacé par Mabiala (83e).
Chantôme (6) : passeur décisif sur le second but de Hoarau, il a été accrocheuret joueur pendant quatre-vingtdix minutes. On l’a senti heureux, lui qui joue peu cette saison.
Rothen (6) : il adore courir. Il a été servi. Récupérateur, une fonction qu’il occupe sporadiquement, il n’a pas été Makelele ou Clément mais a su défendre et sortir proprement le ballon.
Makonda (6) : on le reverra, c’est sûr. Techniquement très à l’aise, il a montré au Parc qu’il avait un vrai etmagnifique pied gauche, précis et fort. Il aurait pu achever la partie avec deux passes décisives mais Hoarau n’a pas su concrétiser. Remplacé à la 64e par Sessegnon sous les ovations du public.
Luyindula (6) : c’est un très beau joueur, surtout quand il se met dans le sens du but. Sa finesse, son sens de l’anticipation ont causé des dégâts dans la surface allemande. Il n’a toutefois jamais réussi à se mettre en position de tir. Remplacé par Partouche (72e).
Hoarau (8) : Guillaume Hoarau n’avait pas débuté un match depuis le 4 février (contre Bordeaux, en demi-finales de Coupe de la Ligue, 0-3). Cela s’est vu. Il a parfois manqué de rythme et raté quelques occasions faciles, notamment sur des passes de Makonda. Mais il a aussi été brillant, d’abord sur quelques déviations géniales, avant d’ouvrir en grand les portes des huitièmes de finale de la Coupe de l’UEFA. Sur un coup franc flottant de Rothen, il a profité d’une étrange sortie du gardien allemand pour ouvrir la marque et inscrire son premier but européen. Une réalisation qui le libéra complètement. Quelques minutes plus tard, il récidivait sur un corner de Chantôme. Et il fut tout proche du triplé, son extérieur du pied droit croisant la route du poteau (86e). Enfin, dans le temps additionnel, il ouvrit trop son pied droit sur une passe de Sessegnon.

Source : L'Equipe

PSGENFORCE TV
NEWS DE LA SEMAINE
 

 
© 2005-2014 - PSGenForce.net - Tous droits réservés - 15 visiteurs en ligne - Remonter