Chargement...


Sakho : «Ce jour restera gravé dans ma mémoire»

Rédigé Le 15 fevrier 2009, 15h45 par Loic

Mamadou Sakho, qui a fêté vendredi ses 19 ans, a inscrit le premier but du match hier au Parc des Princes face à Saint-Etienne. Il est revenu sur son but dans les colonnes du Parisien.

Qu’avez-vous ressenti après votre but ?
Sur le moment, je n’y croyais pas vraiment. Je n’ai pas réalisé tout de suite. Rothen tire le corner, Camara place en premier sa tête, un défenseur stéphanois repousse le ballon. Et je me retrouve au bon endroit, je n’ai plus qu’à le mettre à l’intérieur. C’est un sentiment extraordinaire.

Avec ce but, avez-vous l’impression d’avoir désormais plus de poids dans l’équipe ?
Je suis heureux d’avoir marqué mais surtout que le PSG ait gagné. Ce jour restera gravé dans ma mémoire. Il faut croire que la Saint-Valentin, ou le fait d’avoir fêté mon anniversaire (ndlr : avant hier), me portent chance. Déjà il y a deux ans, Guy Lacombe m’avait lancé pour la première fois un 14 février contre l’AEK Athènes (2-0). Mais je garde les pieds sur terre. Je n’ai que 19 ans, et j’ai encore beaucoup de chemin à parcourir. Je suis heureux de pouvoir apprendre aux côtés de tous ces joueurs d’expérience.

« C’est exceptionnel ce qu’on fait »

Avec cette deuxième place au classement, pensez-vous désormais au titre de champion ?
Il y a encore trois ou quatre mois de compétitions. C’est long. Je préfère relativiser. L’année dernière, nous avons vécu une saison très difficile. Cette année, c’est exceptionnel ce qu’on fait, surtout si on compare avec l’année dernière. Mais la route est encore longue. On doit continuer à travailler si on veut rester dans le haut du tableau.

En début de saison, personne ne s’attendait à voir le PSG à la deuxième place. Que s’est-il passé en un an ?
Nous avons un collectif très soudé. Sur le terrain, et en dehors, on s’entend tous très bien. Et même quand le club a connu des petits problèmes, comme ce fut le cas dernièrement, nous sommes restés unis. Nous sommes des battants aussi. Cela ne m’a pas du tout surpris de voir Jérémy Clément jouer, malgré sa fracture à la main. C’est un guerrier ce joueur, à l’image de l’équipe.

Source : Le Parisien

Sakho

PSGENFORCE TV
NEWS DE LA SEMAINE
 

 
© 2005-2014 - PSGenForce.net - Tous droits réservés - 6 visiteurs en ligne - Remonter