Chargement...

[Plan du site] Vous êtes ici : Accueil» Actualité» Club» PLG : «Nous inspirons plus de crainte»» Lecture d'une news



PLG : «Nous inspirons plus de crainte»

Rédigé Le 14 fevrier 2009, 13h38 par Loic

A quelques heures de recevoir l'AS Saint-Etienne au Parc des Princes, l'entraîneur du PSG Paul Le Guen s'est confié sur le match.

Paul, avec les différents blessés dans le groupe, comment envisagez-vous le match de demain ?
L’entraînement de vendredi nous permet d’y voir un peu plus clair au niveau de l’effectif. Jérémy Clément, blessé à la main, et Guillaume Hoarau, sont dans le groupe. La blessure de Jérémy est un coup dur, c’est une pièce importante du jeu du fait de sa très forte complémentarité avec Claude Makélélé ainsi qu’avec les joueurs plus offensifs. Nous allons essayer de le protéger pour le mettre en situation de jouer. Mais il sera peut-être nécessaire de l’épargner ce week-end pour ne pas risquer de le perdre pendant plusieurs semaines. Grégory Bourillon est également blessé, alors que Guillaume Hoarau, n’a pas été arrêté longtemps et n’a donc pas perdu beaucoup de rythme.

Au match aller, Saint-Étienne vous avait posé beaucoup de problèmes. Pensez-vous rencontrer les mêmes difficultés au Parc ?
On est aujourd’hui plus performants, on a trouvé une certaine stabilité. Notre jeu est plus varié, nous avons plus confiance en notre potentiel, et le public nous soutient énormément. Nous inspirons donc plus de crainte, ce qui n’est pas injustifié. Mais on ne doit pas se relâcher. L’équipe stéphanoise possède un fort potentiel offensif, avec des joueurs comme Ilan, Gomis et Payet. En tout cas, ce match aura vraiment une saveur particulière. Les rencontres entre l’ASSE et le PSG sont des classiques, des grands rendez-vous du championnat. Il s’agit de deux équipes ayant un lien affectif très fort avec leur public.

Avec une victoire aussi nette face à Nantes (1-4) et votre actuelle troisième place, pensez-vous que vos supporters espèrent encore plus ?
Je crois que notre public est réaliste. Il sait se faire son propre jugement. Il suffit de regarder l’effectif. Certaines équipes ont réalisé de gros recrutements à l'intersaison. Dire que nous avons les effectifs de Lyon et de Bordeaux, en terme de physique ou de puissance, serait un peu prétentieux… Certes, nos ambitions ont changé depuis le début de saison, mais il faut rester mesuré et lucide sur ce qu’on peut faire. Il nous reste une longue série de matches à venir...

Source : PSG.fr

Le Guen

PSGENFORCE TV
NEWS DE LA SEMAINE
 

 
© 2005-2014 - PSGenForce.net - Tous droits réservés - 27 visiteurs en ligne - Remonter