Chargement...

[Plan du site] Vous êtes ici : Accueil» Actualité» Club» Bazin : « Une vraie force »» Lecture d'une news



Bazin : « Une vraie force »

Rédigé Le 03 fevrier 2009, 23h16 par Loic

Fraîchement élu 14e Président du PSG par le Conseil d’administration, Sébastien Bazin s’est exprimé en conférence de presse, mardi soir au Parc des Princes.

Quelle décision le Conseil d’Administration a-t-il pris concernant la présidence du PSG ?
Le Conseil d’Administration m’a élu Président de ce club et je l’ai accepté avec une précision notable : il s’agit d’une Présidence non exécutive, car je n’ai pas la disponibilité dont le club a besoin à plein temps. De manière temporaire, Philippe Boindrieux va prendre des fonctions élargies jusqu’à la fin de la saison. Les recherches entamées il y a une dizaine de jours pour trouver une ou deux personnes continuent. Et quand nous l’aurons trouvée, Philippe Boindrieux reprendra sa fonction de Directeur Général délégué.

Êtes-vous dans une optique de vente du club ?
Notre objectif dès le départ est que ce club soit reconstruit. Nous nous sommes donnés 6 ans, voir 7 ans. Nous en sommes à la moitié et le club est plus solide aujourd’hui qu’il y a 3 ans. Il y a encore beaucoup de travail, mais cette 3e place est importante pour moi, pour le club et pour les joueurs. Le club n’a aucun problème financier, mais il a besoin d’être plus agressif sur le mercato. Je ne possède que 65% du club et j’ai besoin d’être accompagné.

Comment abordez-vous les prochaines échéances sportives ?
Les dix derniers jours ont montré que nous avions une vraie force. Les résultats de l’équipe nous laissent du temps. Et l’objectif le plus important à court terme, c’est de battre Bordeaux mercredi. J’étais là-bas lors de la défaite 4-0 et c’était très difficile. Il n’y a aucune raison de perdre contre Bordeaux demain.


Philippe Boindrieux (Directeur Général du PSG)
« Autant je pense pouvoir apporter beaucoup de choses comme Directeur Général délégué, autant la Présidence n’est pas ce que je recherche. Je manque sans doute de connaissance dans le milieu du foot. C’est important d’avoir une idée sur la valeur des joueurs et ce n’est pas le cas aujourd’hui. Il faut savoir gérer la pression médiatique et avoir une certaine reconnaissance du monde extérieur. Je suis heureux dans ce club, même si j’ai vécu deux ans difficiles. C’est tellement important dans la vie des gens, que lorsqu’on gagne un match, 2,5 millions de personnes en Région Parisienne sont heureuses pour la semaine. A l’inverse quand on est seizième c’est dur pour eux et on voit des gens pleurer dans les tribunes. On ne voit ça nulle part ailleurs. Le classement aujourd’hui n’est pas un hasard et nous allons continuer à travailler pour bien terminer la saison ».

Source : PSG.fr

Bazin

PSGENFORCE TV
NEWS DE LA SEMAINE
 

 
© 2005-2014 - PSGenForce.net - Tous droits réservés - 31 visiteurs en ligne - Remonter