Chargement...

[Plan du site] Vous êtes ici : Accueil» Actualité» Club» Sochaux : Interview de Richert» Lecture d'une news



Sochaux : Interview de Richert

Rédigé Le 16 janvier 2009, 15h05 par Pascal

Blessé,le gardien sochalien apporte tout de même son expérience à un groupe très jeune. Malgré une victoire importante contre Saint- Etienne (1-0),il appelle ses coéquipiers à rester mobilisés.

Comment analysez-vous la première partie de saison difficile qu’a vécue le FC Sochaux ?
Nous avons un gros déficit de points. C’est dommage car, souvent, nous n’étions pas loin. Nous avons connu un vrai manque de réussite. Sur certains matches, nous n’avons pas su faire la différence et tuer la rencontre alors que nous pouvions l’emporter. Sans compter quelques décisions arbitrales litigieuses.

Vous avez plutôt bien lancé votre opération maintien, avec un stage de plusieurs jours en Espagne et une victoire contre Saint-Etienne…
Oui, le groupe est complètement mobilisé. Nous avons parfaitement conscience de la situation. De plus, nous possédons l’expérience de l’an passé, oú nous étions dans la même position à la trêve. Il faut s’inspirer de notre deuxième partie de saison de l’année dernière, même si le groupe est aujourd’hui un peu différent. La victoire contre Saint- Etienne était très importante car elle nous ramène à deux points des Verts, premiers non relégables.

Le mercato a été agité du côté de Sochaux. Quelles sont vos premières impressions sur les recrues ?
Deux joueurs nous ont rejoints durant la trêve : un latéral, Yassin Mikari, qui vient de Zurich, et Vaclav Sverkos, international tchèque. Sverkos devrait nous apporter beaucoup car c’est le genre de joueur qui nous manquait, capable de faire la passe décisive, de marquer, de donner de bons ballons à Mevlut (Erding), de percuter sur le côté. Cela ne fait que quelques jours qu’il est arrivé mais il est déjà très à l’aise. C’est la marque des grands joueurs. A lui d’être rapidement décisif.

Comment abordez-vous ce déplacement à Paris ?
Nous aurons la pression jusqu’à la fin de la saison car il nous faut des points. Nous devons donc jouer notre jeu et ne pas tenir compte de notre adversaire. Leur lourde défaite encaissée à Bordeaux n’est pas une si bonne nouvelle car ils auront la volonté de remettre les pendules à l’heure devant leur public. Si l’on marque les premiers, le doute peut toutefois s’installer.

On parle beaucoup du duo d’attaque parisien Hoarau-Giuly. Sont-ils les joueurs que vous craignez le plus ?
Oui et non. On parle toujours des finisseurs, mais il y a plein de très bons joueurs à Paris. Le PSG, c’est d’abord une équipe solide, avec un très bon bloc et des joueurs d’expérience qui ont beaucoup apporté au club cette saison. Et il y a bien sûr des individualités impressionnantes comme Hoarau, Giuly, mais aussi Sessegnon ou Rothen.

Suppléé actuellement par Jérémy Gavanon, comment allez-vous ?
Je ressens des douleurs au tendon d’Achille qui sont accentués par les terrains gelés. J’ai dû m’arrêter car je souffrais énormément. Le problème,avec ce genre de blessures, est qu’un jour, on peut aller bien et le lendemain, on ne parvient pas poser le pied par terre ! Je ne sais donc pas trop à quoi m’en tenir, mais j’espère en finir rapidement.

Source site officiel

PSG-Sochaux

PSGENFORCE TV
NEWS DE LA SEMAINE
 

 
© 2005-2014 - PSGenForce.net - Tous droits réservés - 12 visiteurs en ligne - Remonter