Chargement...

[Plan du site] Vous êtes ici : Accueil» Actualité» Club» Armand "reprendre confiance"» Lecture d'une news



Armand "reprendre confiance"

Rédigé Le 15 janvier 2009, 6h50 par Pascal

Souriant et détendu, Sylvain Armand est resté de longues minutes devant les micros après la victoire du Paris-SG face à Lens (2-0), mercredi en demi-finale de la Coupe de la Ligue. Le capitaine parisien a souligné l'importance de cette qualification pour reprendre de la confiance après la lourde défaite concédée dimanche dernier face à Bordeaux (0-4). Puis pour l'Equipe, le défense parisien prend la défense de Kezman

Sylvain Armand, c'était si important pour vous de gagner ce soir ?
Oui on en avait besoin pour plusieurs raisons. D'abord pour reprendre de la confiance tout simplement, après la défaite à Bordeaux. Aussi pour le public parce qu'on pouvait passer deuxième ou troisième du Championnat dimanche dernier, mais on a perdu donc c'était difficile. On avait une petite revanche à prendre par rapport à nous-mêmes. C'était important de se qualifier aussi pour le match qui nous attend dimanche contre Sochaux. On l'a fait, c'est une bonne chose. Ce qu'il faut retenir, c'est la qualification. On est encore dans les quatre compétitions donc c'est positif.

N'avez-vous pas un peu joué quand même avec le frein à main ?
Si, parce qu'il fallait surtout se rassurer. Ça a été très dur pendant trois jours parce qu'il ne fallait pas cogiter, on s'est beaucoup parlé. On s'est dit qu'il fallait éviter de refaire les mêmes erreurs. Il fallait penser à autre chose mais c'est toujours plus facile à dire qu'à faire. C'est pour ça qu'au début il y avait quelques hésitations. C'est tout à fait logique. Mais on a su être solide, patient, malgré des conditions pas évidentes.

L'état de la pelouse était-il si difficile ?
Je ne vais pas dire catastrophique mais presque. Avec le gel, ils ont mis une bâche et il y avait beaucoup de sable en surface. C'est très difficile à jouer. Le ballon rebondit puis freine. Mais c'était pour les deux équipes. La qualification est acquise. C'est le plus important.

Certains joueurs n'avaient pas joué depuis un mois et s'en sont plutôt bien sortis. Est-ce une satisfaction ?
Oui et c'est pour ça que c'est important de rester en lice dans les quatre compétitions. Ça permet à tout le monde de se montrer, de prouver que chacun peut gagner sa place, que rien n'est acquis dans le onze de départ.

Pour Mateja Kezman en revanche, la soirée s'est un peu moins bien passée.
Il est en manque de confiance tout simplement. Il a fait beaucoup d'efforts pour demander le ballon et pour défendre. Il ne s'est pas caché, même après son occasion manquée et malgré les quelques sifflets qui sont tombés des tribunes. C'est pour ça qu'on peut le féliciter. Il ne joue pas tout le temps. Il était peut-être habitué à jouer plus avant, donc il ne faut pas l'accabler. D'ailleurs c'est ce qu'on lui a dit dans le vestiaire. Chacun a été le voir pour le rassurer parce qu'il s'était un peu isolé. Il était triste, abattu. Je peux le comprendre, il a un fort caractère. Mais je suis sûr qu'avec le travail et le temps, il arrivera à retrouver son niveau. C'est quelqu'un de bien.

Avec l'affaire de la banderole, avez-vous senti une forme de tension particulière sur le terrain ?
Non, pas spécialement. Il y avait un peu de stress au début mais on a eu la chance de marquer vite donc ça nous a libérés un peu plus. On a entendu dire beaucoup de choses par rapport à cette histoire. Mais une fois sur le terrain, on en a fait complètement abstraction. On joué pour gagner et se qualifier.

Heureux de retrouver Bordeaux en demi-finale ?
Oui, très. (rires) Maintenant on va attendre le tirage au sort. Mais ça va nous permettre de montrer que c'était un accident dimanche dernier. Ce sera une revanche ou une belle, c'est comme on veut. Ce sera surtout intéressant de jouer face à une bonne équipe, pour moi la meilleure à l'heure actuelle. Ce sera dur mais il y aura un coup à faire. Il ne faut pas oublier qu'on a fait de bons résultats en coupe en général donc on ne va pas se priver : si on peut gagner et aller au bout, tant mieux. Ça fait une fin de saison bien excitante. »

PSG-Lens
Armand

PSGENFORCE TV
NEWS DE LA SEMAINE
 

 
© 2005-2014 - PSGenForce.net - Tous droits réservés - 17 visiteurs en ligne - Remonter