Chargement...


LdC/PSG 1-0 Nicosie : Paris est qualifié !

Rédigé Le 06 novembre 2014, 12h08 par Loic

LdC/PSG 1-0 Nicosie : Paris est qualifié ! Le Paris Saint Germain est assuré de disputer les 8èmes de finale de la Ligue des Champions, après sa victoire contre l'Apoel Nicosie, mercredi soir (1-0). Il reste désormais à savoir si les hommes de Laurent Blanc termineront cette phase de groupe à la 1ère ou à la 2e place, alors qu'il reste deux matchs à disputer, face à l'Ajax Amsterdam et à Barcelone.

Ce n'est pas un match qui fera progresser de manière considérable le débat sur le jeu parisien cette saison. Brillant par moments, il aura été aussi trop souvent quelconque. Mais qu’importent les étincelles, puisque le PSG s’est d’ores et déjà mis à l’abri d’une mauvaise surprise en se qualifiant pour la troisième année d’affilée pour les 8es de finale de la Ligue des champions en venant à bout de l'Apoel Nicosie (1-0), un minimum syndical que ne respectent pas toujours les gros d’Europe. C’est bon pour le PSG et l’indice UEFA de la France ; et si Monaco veut l’imiter, il en a le droit.

Le PSG s’est aussi qualifié grâce au succès de Barcelone face à l’Ajax Amsterdam (2-0), mais Paris et le Barça vont bientôt siffler la fin des amabilités en se disputant l’importantissime première place du groupe en décembre au Camp Nou. Déjà en 8es, le PSG ne pourra pourtant pas vraiment se permettre de faire tourner lors des deux matchs qui lui restent dans la compétition. Il lui faudra aussi un jour se convertir au match que l’on se rend facile ou tranquille grâce au deuxième but.

Des séquences merveilleuses, mais…

Mercredi soir, le PSG a été très pressé pour marquer, ce qui est toujours une bonne idée, mais pas assez malin pour doubler la mise malgré plusieurs tentatives, le plus souvent par Cavani, pas encore complètement revenu à son meilleur niveau, même s’il semble avoir dépassé son infernale mauvaise période. Un but de plus lui aurait fait le plus grand bien, mais il ne peut en vouloir qu’à lui-même tant il a gâché. Cavani est un drôle d’attaquant qui renseigne davantage par ce qu’il rate que par ce qu’il réussit.

Les hommes de Laurent Blanc produisent ainsi des séquences de jeu merveilleuses, obtiennent moult occasions et demeurent invaincus mais ne finissent jamais un match en l’ayant maîtrisé complètement, loin de la peur d’être remontés, laissant toujours à leur adversaire l’espace pour y croire, se dire que c’est possible après tout et qu’il n’y a rien d’himalayesque dans ce PSG-là.

Pour le très haut niveau, cette équipe manque encore de joueurs capables de faire basculer une rencontre. Bref, le PSG de l’après-Ibrahimovic n’existe pas encore. Il n’existera peut-être pas plus dimanche mais, en réglant les affaires européennes, le club de la capitale s’est mis dans des conditions psychologiques idéales à l’instant de régler son contentieux sportif et domestique avec Marseille.

C’est dimanche, sans nouveaux blessés, et il est possible que les Parisiens aient des envies de mise au point. C’est comme si on avait hâte et c’est peu de le dire.

PSG 1-0 APOEL NICOSIE (1-0)

But : Cavani (1re) pour le PSG.

PSG : Sirigu - Van der Wiel, Thiago Silva (cap.), David Luiz, Maxwell - Pastore, Thiago Motta, Matuidi - Lucas (Cabaye, 86e), Cavani, Lavezzi (Bahebeck, 78e).
APOEL Nicosie : Pardo - Mario Sergio, Joao Guilherme, Carlao, Ioannou - Tiago Gomes (Sheridan, 46e), Nuno Morais (cap.), Vinicius, Efrem - Djebbour (Aloneftis, 64e), Manduca (De Vincenti, 59e).

Source : Le Parisien

PSGENFORCE TV
NEWS DE LA SEMAINE
 

 
© 2005-2014 - PSGenForce.net - Tous droits réservés - 16 visiteurs en ligne - Remonter