Chargement...

[Plan du site] Vous êtes ici : Accueil» Actualité» Notes» PSG-Bordeaux : Les notes» Lecture d'une news



PSG-Bordeaux : Les notes

Rédigé Le 26 octobre 2014, 13h22 par Loic

Articulé en 4-3-3 avec Pastore dans l'axe puis en 4-3-2 après l'expulsion de Van der Wiel, les Parisiens n'ont pas dévié de leur philosophie.

Sirigu (6,5) :
Rarement sollicité, le gardien italien effectue la parade adéquate sur une frappe de Plasil (51e). Averti (74e) pour avoir pris trop de temps sur un dégagement.
Van der Wiel (non noté) : Timoré en début de match, il est expulsé pour un tacle dangereux sur Khazri (28e).
Thiago Silva (6,5) : Le verbe haut et le geste sûr, le capitaine parisien a dirigé sa défense avec autorité, montrant l'exemple sur quelques interventions rugueuses. Il n'a pas semblé perturbé par le deuil qui l'a frappé jeudi.
David Luiz (7) : Il intervient souvent avec flegme mais n'est jamais débordé, sauf sur un jaillissement de Sala qui met le ballon au-dessus (74e). Il s'est offert quelques chevauchées très prisées du Parc. Son coup franc de 25 m termine sur le poteau (38e).
Maxwell (6) : Il n'a pas vraiment eu besoin d'accélérer son train de sénateur pour contrecarrer les faibles velléités offensives bordelaises. Prudent, on l'a peu vu offensivement.
Thiago Motta (6) : Averti pour un tacle sévère sur Poko (16e), l'Italien s'est montré trop nerveux, mais il a intelligemment alterné jeu long et court.
Verratti (7,5) : Grondé par Thiago Silva pour quelques gourmandises devant sa surface, il a usé de sa technique pour accélérer le jeu. Il voit sa frappe contrée (24e) et provoque le premier penalty qui débloque la rencontre. Remplacé par Cabaye (60e), auteur d'une frappe hors cadre (61 e) et de bons jaillissements.
Matuidi (8) : Bousculé dans la surface par Rolan (5e), il a retrouvé sa force de perforation et davantage de justesse technique que lors de ses dernières sorties. Une frappe détournée par Carrasso (80e) et des montées incessantes récompensées par une passe décisive sur le dernier but (81e).
Pastore (6,5) : Positionné dans l'axe dans un rôle de faux avant-centre, il a beaucoup dézoné pour organiser le jeu, dont il a été la plaque tournante. Quelques belles inspirations, mais une fois encore trop peu décisif.
Lucas (8) : En l'absence d'Ibra et de Cavani, il a su endosser le costume du finisseur en inscrivant ses 4e et 5e buts de la saison en L 1 sur deux penaltys. Ses dribbles et sa vitesse ont fait souffrir la défense girondine. Remplacé par Lavezzi (66e), qui signe son retour par un but avec l'aide de Poundjé (81e).
Bahebeck (non noté) : Positionné à gauche, il a peiné sur les ballons en profondeur, mais est apparu plus utile en appui. Remplacé par Aurier (31e, note : 6,5), tranchant défensivement et juste offensivement, à l'image de sa frappe détournée par Carrasso (45e + 1).

Source : Le Parisien

PSGENFORCE TV
NEWS DE LA SEMAINE
 

 
© 2005-2014 - PSGenForce.net - Tous droits réservés - 15 visiteurs en ligne - Remonter