Chargement...

[Plan du site] Vous êtes ici : Accueil» Actualité» A la Une» LdC / Nicosie 0-1 PSG» Lecture d'une news



LdC / Nicosie 0-1 PSG

Rédigé Le 22 octobre 2014, 10h18 par Loic

LdC / Nicosie 0-1 PSG Alors qu'il était malmené, Paris a arraché un précieux succès dans la course à la première place grâce à un but de Cavani en toute fin de match.

Toujours en train de panser ses plaies au corps, Paris a aussi guéri quelques bleus à l'âme. Dans la chaleur bouillante d'un stade GSP de Nicosie incandescent, Edinson Cavani s'est libéré en même temps qu'il a fait passer en un instant le PSG de l'enfer qui l'attendait au paradis. Son but arraché à la 87e minute d'un match jusque là terriblement compliqué pour les hommes de Laurent Blanc permet aux Parisiens de conserver la tête de leur groupe en Ligue des Champions avec un point d'avance sur Barcelone, vainqueur dans le même temps de l'Ajax (3-1). Pour les coéquipiers de Thiago Silva, c'est un petit miracle tant la soirée chypriote a longtemps ressemblé à une montée au calvaire.

« On n'a pas fait un très grand match, concède l'entraîneur parisien, soulagé par la tournure des événements. Dans le domaine offensif, on a été poussif mais c'était difficile face à une équipe de Nicosie très regroupée et physiquement très au point. On a voulu rester ambitieux et ce n'est pas illogique qu'on ait gagné ce match. Il ne restera pas dans les annales du club mais on se souviendra juste de ces trois points importants pour sortir du groupe ».

Pour Cavani, c'est une petite résurrection après plusieurs jours très agités, entre interrogations sur ses performances et expulsion sévère vendredi contre Lens après un but sur penalty qui n'avait pas suffit à chasser les doutes qui escortent ses sorties depuis le début de la saison. Pour tout le club, c'est surtout un soulagement et l'espoir de voir dans cette soirée au scénario échevelé la genèse d'une révolte durable. Pour la première fois de la saison, le PSG a signé deux victoires d'affilée et même sans son matador uruguayen, suspendu ce samedi contre Bordeaux, il compte bien enchaîner.

Car hormis l'absence pour une durée toujours indéterminée de Zlatan Ibrahimovic, les pièces du puzzle commencent à s'imbriquer enfin dans le bon sens. Le duo brésilien Thiago Silva - David Luiz, tant attendu depuis deux mois, est enfin recomposé en défense centrale. Cette association peut être de nature à apporter un supplément de sérénité et même un soupçon de chance ou de talent, c'est selon, à l'image de ce ballon sauvé sur sa ligne par l'ancien joueur de Chelsea au moment oú le bateau parisien tanguait le plus fort (53e).

« On a aligné des joueurs qui étaient très limite car on était dans l'obligation de mettre une équipe compétitive, reconnait Laurent Blanc au moment de commenter le retour de ses cadres. Nous ne sommes pas encore au top mais des victoires dans la difficulté comme celle-ci va nous faire un bien énorme ».

Les Parisiens ont dû attendre la 87eminute pour voir Cavani inscrire le but de la victoire. Un succès laborieux qui permet de garder l’avantage sur le FC Barcelone, battu il y a trois semaines au Parc des Princes

APOEL Nicosie 0-1 PSG (0-0)

But :
Cavani (87e) pour le PSG.

APOEL Nicosie : Pardo - Mario Sergio, Guilherme, Carlao, Antoniades (Riise, 41e) - Tiago Gomes, Vinicius, Morais (cap.) (De Vincenti, 80e), Efrem - Manduca, Sheridan (Djebbour, 67e).
PSG : Sirigu - Van der Wiel, Thiago Silva (cap.), David Luiz, Maxwell - Verratti (Bahebeck, 71e), Thiago Motta, Matuidi - Lucas (Chantôme, 89e), Cavani, Pastore (Cabaye, 70e).

Source : Le Parisien

PSGENFORCE TV
NEWS DE LA SEMAINE
 

 
© 2005-2014 - PSGenForce.net - Tous droits réservés - 13 visiteurs en ligne - Remonter