Chargement...

[Plan du site] Vous êtes ici : Accueil» Actualité» A la Une» PSG 1-2 Rennes : Rennes gâche la fête» Lecture d'une news



PSG 1-2 Rennes : Rennes gâche la fête

Rédigé Le 07 mai 2014, 23h37 par Loic

PSG 1-2 Rennes : Rennes gâche la fête Assuré du titre de champion depuis le nul concédé un peu plus tôt dans la soirée par Monaco face à Guingamp (1-1), le PSG a subi mercredi sa troisième défaite de la saison, la première en Championnat au Parc des Princes, face à Rennes (1-2).


Le titre sans emballage. Assuré d’être champion pour la deuxième année d’affilée avant même son match contre Rennes, le PSG n’a pas ajouté un joli ruban au cadeau qu’il voulait offrir à ses supporters. Pour leur avant-dernière rencontre de la saison au Parc des Princes, Thiago Silva et ses équipiers ont trébuché (1-2) face à la dernière équipe qui les avait battus dans cette enceinte. C’était le 17 novembre 2012 sur un score identique, mais dans un climat beaucoup moins irrespirable pour les Bretons. En obligeant Sirigu à aller chercher le ballon au fond de ses filets à deux reprises alors que le portier parisien était jusqu’ici invaincu en Championnat en 2014, les joueurs de Philippe Montanier sont subitement remontés à la surface, quatre jours après leur naufrage en finale de la Coupe de France. Ils resteront en L1 au moins une saison de plus.

Le retour d'Ibra n'a pas suffi

Attendu, le retour d’Ibrahimovic n’aura donc pas suffi à relancer une équipe dont l’usure est de plus en plus palpable. Absent depuis le 2 avril, l’international suédois a remplacé Lavezzzi à la 57e minute. Si son entrée en jeu a d’abord coïncidé avec une légère embellie pour le PSG, elle n’a pas permis au club de la capitale de retrouver l’éclat qu’il semble avoir égaré du côté de Stamford Bridge. Le mérite en revient-il au réalisme des Rennais ? En profitant des errements défensifs de Jallet & co, Kadir (1-1, 23e) puis Ntep sur coup franc (1-2, 27e) ont réussi là oú Nelson Oliveira - parti seul en contre - avait échoué quelques minutes plus tôt (18e). Mais dans la lignée de prestations en dents de scie face à Lyon (0-1), Evian (1-0) et Sochaux (1-1), le PSG n’a pas non plus fait grand chose pour relever la tête. Comme à Bonal la semaine passée, il n’est pas parvenu à capitaliser sur l’ouverture du score de Lavezzi dès la 3e minute.

En première période, entre approximations et mésententes, seul Alex a véritablement inquiété Costil (32e). En deuxième, Cabaye (54e) mais surtout Ibra (86e) ont contraint le portier rennais à s’employer. Mais à l’image d’un penalty évident non sifflé pour une faute de Bakayoko sur Matuidi (67e) ou d’un dernier coup de boule d’Alex sur la transversale (90e), rien n’y a fait. Pas même une montée de Sirigu sur l’ultime corner de la partie (90e+2). Malgré cette défaite qui jète une zone d’ombre sur une saison jusque-là épatante, malgré les quelques sifflets tombés des tribunes à la mi-temps, il en fallait toutefois davantage pour gâcher complètement la fête. A l’invitation du speaker, les tribunes ont réservé une ovation aux Parisiens venus à leur rencontre. Il reste deux matches - et notamment la réception de Montpellier lors de la dernière journée - pour retrouver l’emballage.

PSG 1-2 RENNES (1-2)

Source : L'Equipe.fr

PSGENFORCE TV
NEWS DE LA SEMAINE
 

 
© 2005-2014 - PSGenForce.net - Tous droits réservés - 12 visiteurs en ligne - Remonter