Chargement...


Pour Blanc, le PSG ne méritait pas de gagner

Rédigé Le 28 avril 2014, 11h19 par Loic

Laurent Blanc, l'entraîneur du Paris Saint-Germain, exprime sa déception après le match nul de dimanche contre Sochaux (1-1, 35eme journée de Ligue 1). Le club de la Capitale devra encore patienter pour valider son titre de champion de France, la deuxième de rang.

Laurent Blanc, que vous inspire ce match nul contre Sochaux ?
Ce serait bien que l’on parle de Paris mais aussi de Sochaux, non ? Notre état d’esprit ? Je pense que l’on pouvait mieux attaquer notre match. Mais en première mi-temps, on s’est tout de même procuré des situations dangereuses. On n’a pas trop concédé de choses à cette équipe de Sochaux. On a fait le break avec un fort joli but et on aurait pu faire le double break, mais on ne l’a pas fait… En seconde mi-temps, c’est là que l’on a eu énormément de difficultés. Sochaux a pris le dessus physiquement. On s’est fait bousculer. On aurait tout de même pu gagner ce match-là. Mais compte tenu de notre prestation, Sochaux mérite vraiment ce point.

Est-ce une grosse déception de ne pas assurer le titre dès ce week-end ?
C’est toujours une déception quand tu prépares le match pour le gagner. Mais force est de reconnaître que l’on n’a pas fait le match pour gagner, pour être couronné aujourd’hui (dimanche). Dans un premier temps, on va bien récupérer. Les joueurs sont fatigués mentalement et physiquement. C’est une saison assez longue, mais il y a encore un petit effort à effectuer. Il va falloir prendre des points contre Rennes (36eme journée – le 7 mai). On doit bien préparer ce match à domicile.

Qu’a-t-il manqué à votre équipe ?
Vous l’avez vu. En deuxième mi-temps, on a été bousculé physiquement. Tous les duels étaient presque gagnés par cette équipe sochalienne. Sur certaines actions, on s’est maladroitement lancé dans des offensives et on a pris des contres derrière. On a deux occasions très franches qui auraient pu nous permettre de nous imposer. Mais sur la deuxième mi-temps, Sochaux méritait vraiment ce point. Il faut quand même saluer la prestation de cette équipe. On n’a pas su faire ce qu’il fallait pour gagner ce match-là et on ne l’a pas gagné.

Avez-vous été déçu par les joueurs qui sont entrés ?
Quand tu les fais entrer, c’est parce que tu penses qu’ils peuvent apporter quelque chose. Mais aujourd’hui, je ne pense pas que l’on doit parler davantage de ceux qui sont entrés que de ceux qui ont débuté. Aujourd’hui, la motivation était plus palpable chez l’équipe qui se bat pour rester en Ligue 1. Ce match nul n’est pas illogique.

Quid de votre avenir ?
Mon cas personnel passe après le collectif. Nous allons préparer le match face à Rennes et vous devrez donc patienter pour parler de mon contrat Moi, je n’en parlerai pas. Et si vous n’en parlez pas, ça ira…

Source : Foot365

Blanc

PSGENFORCE TV
NEWS DE LA SEMAINE
 

 
© 2005-2014 - PSGenForce.net - Tous droits réservés - 15 visiteurs en ligne - Remonter