Chargement...

[Plan du site] Vous êtes ici : Accueil» Actualité» UEFA» PSG-Chelsea : Les notes» Lecture d'une news



PSG-Chelsea : Les notes

Rédigé Le 04 avril 2014, 10h14 par Loic

A l’exception de Van der Wiel forfait et remplacé par Jallet, Laurent Blanc a aligné son équipe type. Dans ce dispositif classique, les Parisiens ont parfaitement entamé le match en marquant rapidement, avant de jouer contre-nature et de laisser la direction des opérations aux Londoniens. Chelsea a alors gagné la bataille du milieu de terrain. Après un penalty logique, Eden Hazard a même raté, d’une frappe croisée sur le poteau, une balle de break (40e). Heureusement, Paris s’est montré beaucoup plus entreprenant après la pause.

Sirigu (5) : Contrairement à Leverkusen, il n’a pas réussi à détourner le penalty de Hazard. C’est dommage, car c’est une des rares occasions qu’a eues le gardien parisien de briller. Ce match n’en dit pas beaucoup plus sur son vrai niveau international.
Alex (6) : Le Brésilien dégage une force tranquille qui lui permet d’aborder avec sérénité ce type de rendez-vous. Plutôt efficace au marquage de Schürlle puis de Torres, il n’a pas grand-chose à se reprocher sur l’ensemble du match. Averti à la 20e minute.
Jallet (6,5) : Présenté comme le maillon faible du PSG, il a livré un bon match et n’a pas souffert le martyre qu’on lui promettait face à Hazard, à part un marquage trop lâche en première période. Il a été tranchant en attaque. A revoir à Chelsea.
Thiago Silva (6) : Un match en clair obscur. Sa première mi-temps poussive est ternie par cette faute incontestable sur Oscar qui amène le penalty londonien. Mais le Monstre a livré une très bonne seconde période, annihilant toutes les attaques de Chelsea.
Maxwell (5) : Un match décevant pour un joueur de sa trempe. Le Brésilien n’a pas toujours été à la hauteur défensivement et a souffert face à la vitesse de Willian. De plus, il n’a pas été une force de proposition en attaque. On lui en demande plus.
Verratti (5) : Sans cesse mis sous pression, il a souffert pour développer son jeu habituel. Une première mi-temps à l’envers mais il a su se ressaisir après la pause quand Paris a repris le contrôle du ballon. Remplacé par Cabaye (76e).
Thiago Motta (6) : Le plus expérimenté des trois milieux a été à la hauteur de l’événement. A l’origine du premier mouvement qui amène le but de Lavezzi, il a connu très peu de déchet technique, contrairement à ses deux partenaires. Un match tout en maîtrise.
Matuidi (6,5) : Ce match n’a pas été une sinécure. L’international français a été pris dans l’engagement tout au long de la première période même s’il est à l’origine du centre qui amène le premier but. Plus incisif après la pause aussi bien en défense qu’en attaque.
Cavani (4) : Le Matador n’est pas dans son assiette et il semble trimballer ses états d’âme jusque sur le terrain. Incapable de trouver le cadre, il a juste réussi une superbe frappe en fin de match qui a frôlé le poteau. Et il n’a pas été aidé par l’arbitre qui aurait pu lui siffler un penalty.
Ibrahimovic (6) : On a le droit de rater un match quand on s’appelle Ibra. Mais l’histoire se répète et il est une nouvelle fois passé au travers d’un rendez-vous à élimination directe. A l’origine de l’action qui amène le penalty, il s’est blessé et a cédé sa place à un flamboyant Lucas (68e).
Lavezzi (8) : Le meilleur Parisien, et de loin. C’est simple, il est à la conclusion de quatre des cinq occasions parisiennes et est impliqué sur les deux premiers buts. Inconstant et inefficace il y a quelques mois, il évolue désormais à son meilleur niveau. Remplacé par Pastore (84e).

Source : Le Parisien

PSGENFORCE TV
NEWS DE LA SEMAINE
 

 
© 2005-2014 - PSGenForce.net - Tous droits réservés - 15 visiteurs en ligne - Remonter