Chargement...


Blanc refuse de polémiquer avec Mourinho mais...

Rédigé Le 28 mars 2014, 10h02 par Loic

Les petites phrases lancées par Mourinho en vue du quart de finale contre le PSG ont bien été entendues par Blanc, qui ne veut pas rentrer dans ce jeu-là. Au contraire, il a encensé son futur adversaire.

Comment ne pas penser à Chelsea ? Voilà le dilemme qu’affrontent Laurent Blanc et son groupe à la veille du déplacement à Nice pour le compte de la 31e journée de championnat. L’entraîneur parisien s’est présenté aujourd’hui en conférence de presse pour évoquer la rencontre de Ligue 1, mais a évidemment été submergé de questions quant à la préparation du quart de finale de Ligue des Champions. Surtout, le Cévenol voulait éviter une guerre des mots avec José Mourinho, qui a lancé les premières hostilités depuis plusieurs jours déjà.

« Je ne commente rien de ce que dit José. (…) Je ne rentrerai pas dans ce jeu. Je connais très bien José. J’ai eu la chance d’être entraîné par lui (à Barcelone, ndlr), même s’il était adjoint à cette époque-là. On le connait tous ici. C’est mon choix (de ne pas polémiquer, ndlr), j’essaie de me concentrer sur le match, et il y a un match à Nice. Pour l’instant, il fait des commentaires, il va parler, c’est son mode de fonctionnement, c’est lui », a d’abord lancé l’entraîneur, avant de céder sous le feu des questions et d’aborder à plusieurs reprises le sujet Special One, qui a placé le PSG en favori de la double confrontation.

« On ne sous-estime pas Chelsea ! Chelsea n’est pas plus fort ni moins fort qu’avant le tirage. Ce n’est pas le match que j’ai vu contre Arsenal qui va me faire dire le contraire », a donc poursuivi Blanc. « Mourinho est très malin, très professionnel. C’est quelqu’un qui est très fort. J’ai beaucoup de respect pour lui. Ce n’est pas un non respect de ma part (de ne pas répondre à ce que Mourinho a déclaré, ndlr). C’est un grand technicien. Qui oserait dire aujourd’hui que ce n’est pas un grand ? Il a tout gagné. C’est sa manière de manager. Je ne rentre pas dans son jeu, je le dis parce que je le pense ». Le jeu des petites phrases n’intéresse pas Blanc, qui a préféré rendre hommage à son adversaire. Mais il ne compte pas se laisser impressionner pour autant. « Il prépare bien le match, j’en suis certain, c’est un grand professionnel, mais nous aussi on prépare bien ce match ». Voilà Mourinho tout aussi prévenu.

Source : Foot Mercato

Blanc

PSGENFORCE TV
NEWS DE LA SEMAINE
 

 
© 2005-2014 - PSGenForce.net - Tous droits réservés - 21 visiteurs en ligne - Remonter