Chargement...

[Plan du site] Vous êtes ici : Accueil» Actualité» UEFA» La mise au point de Zlatan» Lecture d'une news



La mise au point de Zlatan

Rédigé Le 19 fevrier 2014, 11h25 par Loic

A l'origine de deux buts et à la finition des deux autres, Zlatan Ibrahimovic a répondu à tous ceux qui pointent du doigt son manque d'efficacité dans les grands matchs. L'occasion pour lui de rejoindre Just Fontaine dans l'histoire du football français.

Just Fontaine et ses petits enfants ont donc pu assister récemment à un entraînement du PSG. L’occasion pour l’ancien buteur de l’équipe de France de saluer Zlatan Ibrahimovic. Fontaine-Ibra, deux générations, deux hommes d’excellence face au but. L’un est un Français qui a brillé en Suède : 13 buts lors du Mondial 1958. L’autre est un Suédois qui illumine la France : dix buts en Ligue des Champions en une saison (même pas terminée)… Fontaine et Ibrahimovic ont désormais un point commun, ce sont les deux seuls joueurs évoluant sous les couleurs d’un club français à avoir franchi la barre des dix buts en C1 (ndlr : Fontaine sous le maillot de Reims et en Coupe d’Europe des Clubs Champions), la version Noir et Blanc de la Ligue des Champions en technicolor. Deux joueurs ont atteint la barre des 10 buts pour un club français lors d'une saison de C1 : Fontaine saison 1958-59 et donc Ibrahimovic en 2013-14.

Buteur mais aussi passeur…

Voilà pour l’Histoire, avec un grand H. Pour le jeu et donc la petite histoire, Zlatan Ibrahimovic a répondu à ceux qui l’accusaient de ne pas être suffisamment décisif dans les grands matchs. Oubliant un peu vite qu’il peut l’être, en témoigne son barrage avec la Suède face au Portugal, oú le géant au catogan est juste tombé sous les coups de massue d’un génial Cristiano Ronaldo. Décisif sur le premier but dans la BayArena, Ibra n’est pas qu’un simple buteur. S’il a su être adroit face au cadre, il a surtout été à l’origine du but qui a tout déclenché. En véritable patron, il a su faire le décalage décisif sur le but de Matuidi en servant Verratti sur cette fameuse avant-dernière passe que personne ne comptabilise, mais qui paraît si importante aux yeux des entraîneurs. Verratti et Van der Wiel n’en ont pas raté une miette, et ont d’ailleurs préféré féliciter le créateur plutôt que le buteur. En fin de match, Ibrahimovic est également impliqué sur la création du missile final de Cabaye.

41 buts en 41 matchs officiels cette saison

Avec 41 buts en 41 matchs, toutes compétitions confondues, le Suédois marque cette saison de son sceau royal. Et la Ligue des Champions est pour lui l’objet de tous ses désirs. Eliminé de la Coupe du Monde, l’ancien joueur du Barça et de la Juve entend frapper un grand coup avec son club. Comme il l’a fait brillamment ce mardi à Leverkusen. Un échauffement parfait pour la suite de la compétition. Et une magnifique mise au point envers tous ceux qui estimaient qu’en l’absence de Cavani il ne serait pas aussi important. Un échauffement disions-nous ? Oui, car on espère juste pour lui comme pour le PSG que ces buts ne seront que les prédécesseurs de ceux qui viendront au tour suivant. Face à un adversaire sans doute d’un tout autre gabarit que ce malheureux Bayer…

Source : Foot365

PSGENFORCE TV
NEWS DE LA SEMAINE
 

 
© 2005-2014 - PSGenForce.net - Tous droits réservés - 26 visiteurs en ligne - Remonter