Chargement...

[Plan du site] Vous êtes ici : Accueil» Actualité» Match» Blanc satisfait de ses joueurs» Lecture d'une news



Blanc satisfait de ses joueurs

Rédigé Le 15 fevrier 2014, 19h52 par Loic

Laurent Blanc, l'entraîneur du PSG, revient sur la large victoire de vendredi soir contre Valenciennes (3-0, 25eme journée de Ligue 1). L'ex-sélectionneur des Bleus souligne la prestation d'Ezequiel Lavezzi et demande un peu de patience au sujet de Yohan Cabaye.

Laurent Blanc, est-ce une soirée parfaite pour le PSG ?
On avait prévu ce scénario avant la rencontre. Mais il fallait que le film du match nous permette de pouvoir le réaliser. Notre deuxième et notre troisième but en seconde période nous ont permis de faire souffler certains cadres et de pouvoir réaliser ce qui était prévu en début de match. C'était une nécessité de gagner. Depuis un certain temps, les joueurs pensent au match de Leverkusen (ndlr : 8emes de finale de la Ligue des Champions). Mais ils ont su faire abstraction pour ce concentrer et gagner et faire le travail ce soir (vendredi).

Votre équipe a encore raté des occasions en début de match, non ?
On est satisfait de la production de l'équipe et de la tournure du match. On a marqué trois buts et on n'en a pas encaissé. A la mi-temps, ce n’était pas cher payé de revenir à 1-0. Effectivement, on a eu des occasions. Mais encore une fois, on n’a pas su les concrétiser. En football, c'est quand même difficile de marquer des buts. On aurait pu être plus efficace. Mais marquer trois buts et ne pas en encaisser, ce n’est pas mal non plus !

C'était une soirée particulière pour Ezequiel Lavezzi…
Oui. Comme vous le savez, il a été affecté par un deuil cette semaine. J'avais discuté avec lui et il m'avait dit qu'il était apte pour jouer. Comme je comptais sur lui ce soir, je n’ai pas hésité à l'aligner et il a fait un bon match. Il a aussi fait abstraction de certaines choses pour pouvoir livrer un bon match. Pour un attaquant, marquer un but, ça relève une prestation. En plus, il y a une passe décisive. Quand les attaquants deviennent décisifs, le jugement de tout le monde, y compris de l'entraîneur, est très différent.

« Il faut être un peu patient avec Cabaye »

Encore une fois, les remplaçants ont répondu présent, non ?
Après Benfica et Montpellier, je ne sais pas si on pouvait le dire… Comme je l’ai dit aux joueurs : l'entraîneur fait des choix. Quand on vous donne la possibilité d'avoir du temps de jeu, que ce soit en début ou pendant le match, vous avez tout intérêt à être efficace et a être bon. Aujourd'hui, j'ai été satisfait de toute l'équipe. On a fait un bon match, on a fait des actions très intéressantes qui auraient pu se conclure par des buts, beaucoup plus de buts. Mais quand voit trois buts et une multitude d'occasions, je pense qu’on ne s'est pas ennuyé.

Qu’avez-vous de la prestation de Yohan Cabaye ?
Yohan va faire son trou petit à petit. Ça fait une quinzaine de jours qu'il est avec nous, qu'il s'entraîne. Il commence à bien connaître le groupe. Il était apte à jouer à Monaco (1-1, 24eme journée de Ligue 1). On ne l'avait pas fait débuter. Mais il doit se fondre dans la mentalité, dans l'état d'esprit, dans la philosophie de jeu. Il n'y a aucun doute qu’il va y parvenir. C'est une question de temps. Il faut être un peu patient.

Quid d’Edinson Cavani ?
Il a repris la course aujourd'hui. Il est en période de réathlétisation. Vous allez bientôt le voir en train de courir sur des terrains de football, de faire un programme de réadaptation. C'est de bon augure. Mais il faut encore un peu de temps et être un petit peu patient. Je me méfie de faire des pronostics. Le staff médical est beaucoup plus apte à le faire. Mais une réadaptation au bout de treize jours, ce n’est pas mal. Mais ça ne suffit pas encore. Soyons patient avec lui.

Source : Foot365

Blanc

PSGENFORCE TV
NEWS DE LA SEMAINE
 

 
© 2005-2014 - PSGenForce.net - Tous droits réservés - 9 visiteurs en ligne - Remonter