Chargement...

[Plan du site] Vous êtes ici : Accueil» Actualité» A la Une» PSG 3-0 Valenciennes» Lecture d'une news



PSG 3-0 Valenciennes

Rédigé Le 14 fevrier 2014, 22h43 par Loic

PSG 3-0 Valenciennes Le PSG est intraitable au Parc des Princes ! En battant Valenciennes sur le score de 3 buts à 0, le Paris SG a aligné un 25e match consécutif sans défaite en Ligue 1. A quatre jours du huitième de finale aller de la Ligue des Champions, les Parisiens se sont rassurés et comptent désormais huit points d'avance sur son dauphin, l'AS Monaco.

Une victoire facile (3-0), des cadres ménagés et huit points d’avance sur l’AS Monaco. Le PSG a passé une soirée de Saint-Valentin parfaite ce vendredi contre Valenciennes, à quatre jours de son huitième de finale de Ligue des champions contre le Bayer Leverkusen. Afin de préparer au mieux cette échéance, Laurent Blanc avait décidé de faire tourner son effectif, laissant cinq des titulaires de Monaco (1-1) sur le banc : Alex, Maxwell, Matuidi, Verratti et Lucas. A leur place, il avait aligné Marquinhos, Digne, Cabaye - dont c’était la première titularisation avec le PSG -, Ménez et Lavezzi. Touché par un drame familial cette semaine, l’Argentin a été à l’origine de la première occasion dangereuse de la partie, après quatre minutes de jeu. Il s’est joué de Nicolas Penneteau pour servir Zlatan Ibrahimovic dans la surface. Le Suédois a tenté une talonnade. Gary Kagelmacher a failli marquer contre son camp, mais il a finalement réussi à dégager le ballon.

C’était le début du festival du PSG. Quatre minutes après la première action (8e), Lavezzi a tenté une frappe, contrée par la tête de Saliou Ciss. Un centre de Lucas Digne a ensuite été repris de la tête par Thiago Silva, mais Penneteau a eu la main ferme (9e). A chaque fois la même stratégie. Les milieux du PSG ont passé leur match à se jouer des défenseurs valenciennois en jouant dans la profondeur. Acculés dans leur moitié de terrain pendant les dix premières minutes, les hommes d’Ariel Jacobs ont pu respirer quelques minutes. Mais le répit n’était que de courte durée. Le PSG a ouvert le score à la 18e, après un coup franc tiré par Ibrahimovic, qui a trouvé le mur puis Ezequiel Lavezzi sur sa trajectoire. L’ancien joueur de Naples s’est retourné et n’a laissé aucune chance au gardien du VAFC. Les Parisiens se sont procuré sept autres occasions jusqu’à la mi-temps, par Lavezzi (20e et 24e), Digne (25e), Ibrahimovic (28e, 32e, 36e) et Ménez (43e), mais ils n’ont pas trouvé la faille. «Il faudra vite inscrire le deuxième but pour se mettre à l’abri», expliquait Yohan Cabaye à la pause au micro de beIN Sports.

Ibra puis... Kagel font le break

Le message a été reçu cinq sur cinq par ses partenaires. Cinq minutes après la reprise, Zlatan Ibrahimovic a inscrit son dix-neuvième but en Championnat (50e), reprenant une autre reprise, ratée, de Yohan Cabaye. Les Parisiens ont fait le break deux minutes plus tard, lorsque Kagelmacher, qui avait frôlé la correctionnelle à la 4e, marquait contre son camp sur un centre de Lavezzi. Laurent Blanc pouvait alors continuer de ménager ses cadres, sortant Zlatan Ibrahimovic et Thiago Motta (64e). Depuis le banc, ils ont vu leurs coéquipiers gérer cette fin de match et s’économiser pour le rendez-vous européen de mardi.

PSG 3-0 VALENCIENNES (1-0)

Source : L'Equipe.fr

PSGENFORCE TV
NEWS DE LA SEMAINE
 

 
© 2005-2014 - PSGenForce.net - Tous droits réservés - 9 visiteurs en ligne - Remonter