Chargement...

[Plan du site] Vous êtes ici : Accueil» Actualité» A la Une» Evian 2-0 PSG : Fin de série pour Paris» Lecture d'une news



Evian 2-0 PSG : Fin de série pour Paris

Rédigé Le 04 decembre 2013, 22h58 par Loic

Evian 2-0 PSG : Fin de série pour Paris En s'inclinant 2 buts à 0 face à Evian Thonon Gaillard, ce mercredi au Parc des Sports d'Annecy, le Paris Saint-Germain n'égalera pas son propre record de 37 matchs d'invincibilité.

Le Parc des Sports d’Annecy a résisté à la meilleure attaque de l’élite ! Mercredi en clôture de la 16e journée de L1, Evian-Thonon-Gaillard a pris un malin plaisir à tomber le PSG (2-0), mettant fin ainsi à une série de 36 matches sans revers toutes compétitions confondues pour le club de la capitale. Et Paris d’être talonné désormais par Lille et Monaco.

Qui l’eut cru ?

Qui pouvait imaginer l’armada parisienne, invincible depuis 26 matches en L1 – 36 toutes compétitions confondues – tomber ici, à Annecy, devant un ETG qui n’avait jusqu’alors remporté que deux de ses huit matches de championnat à domicile ? Les hommes de Pascal Dupraz - lequel fêtait ce soir son 50e rendez-vous sur le banc haut-savoyard - ont réalisé l’impensable ce mercredi, laissant le club de la capitale au pied de son propre record (37 rencontres sans défaite signés entre août 1993 et avril 1994).

Dans la froideur du Parc des Sports d’Annecy, les Parisiens ont montré deux visages différents. Dominateurs en première période, ils ont été davantage dans le dur dans la deuxième. Des difficultés qui peuvent s’expliquer par le choix de Laurent Blanc de laisser Alex, Maxwell, Thiago Motta et Lavezzi, ses joueurs d’expérience, au repos et de les remplacer par des jeunes, Marquinhos, Rabiot et Digne, ainsi que Jérémy Ménez.

Ménez a raté l'immanquable

Si les trois premiers ont livré des prestations relativement solides - Marquinhos s’est toutefois pris un petit pont sur le premier but de l’ETG inscrit par N’Sikulu-, on ne peut pas en dire autant de l’attaquant français. Il a eu tendance à ralentir le jeu en portant trop le ballon et a multiplié les mauvais choix, tentant un dribble quand il fallait donner le ballon ou ratant ses passes, comme ce fut le cas à la 32e quand il en a envoyé une dans le talon d’Edinson Cavani qui filait vers le but. Ménez aurait pu permettre au PSG d’ouvrir le score en première période, mais il a raté l’immanquable sur un centre de Zlatan Ibrahimovic en voulant faire une tête (35e). Le ballon a finalement touché son torse… Il a ensuite envoyé une reprise du plat du pied dans le virage (40e) alors qu’il était seul devant le but de Jesper Hansen.

Pastore, deux pertes de balle qui font mal

Son remplaçant, Javier Pastore, n’a guère fait mieux. Il a été fautif sur les deux buts encaissés. C’est lui qui a perdu le ballon sur le premier but… Et il n’a pas assez appuyé sa tête sur une offrande de Zlatan Ibrahimovic (87e). Sur le contre, Sougou a hérité du ballon pour doubler la mise (87e). «C’est merveilleux pour tout un peuple, tout un public, toute une région», a déclaré Pascal Dupraz au micro de beIn Sport. «Il faut féliciter ces joueurs, mais ils m’emmerdent, a-t-il poursuivi. Il faut toujours qu’ils soient dans la difficulté pour se sublimer. S’ils pouvaient jouer comme ça plus souvent, je me ferais beaucoup moins de cheveux blancs.» Laurent Blanc doit aussi s’en faire. Le PSG est désormais sous la menace de Lille, qui le talonne à un point, et Monaco, troisième à deux points.

EVIAN TG 2-0 PSG (0-0)

Sources : L'Equipe.fr & Orange.fr

PSGENFORCE TV
NEWS DE LA SEMAINE
 

 
© 2005-2014 - PSGenForce.net - Tous droits réservés - 28 visiteurs en ligne - Remonter