Chargement...

[Plan du site] Vous êtes ici : Accueil» Actualité» UEFA» PSG-Anderlecht : Les notes» Lecture d'une news



PSG-Anderlecht : Les notes

Rédigé Le 06 novembre 2013, 11h19 par Loic

A l’exception de Cavani, blessé et remplacé dans le onze de départ par Lucas, Laurent Blanc avait choisi de faire confiance aux vainqueurs du match aller à Bruxelles.

Thiago Silva, finalement sur le banc, la charnière centrale était composée du duo Alex-Marquinhos. Au milieu de terrain, du grand classique avec le trio Verratti-Thiago Motta-Matuidi. Forfait vendredi dernier face à Lorient, Zlatan Ibrahimovic faisait son retour à la pointe de l’attaque.

Sirigu (5) : Sans être mis à rude épreuve, le gardien italien fut régulièrement sollicité par les attaquants belges, notamment Mitrovic. Battu par de Zeeuw (68e), sa responsabilité n’est pas engagée sur l’ouverture du score. Une erreur de relance au pied qui aurait pu coûter cher (77e).
Van der Wiel (5) : Une belle incursion dans la surface de réparation adverse en tout début de match à la suite d’une combinaison avec Ibra et ce fut à peu près tout. Trop discret en 1re période, il a ensuite souffert sur certaines situations. Le but belge vient de son côté.
Alex (4,5) : Il a dû essuyer les quelques vagues belges en début de match mais sans donner l’impression de dominer son sujet. Auteur d’un coup-franc de 30 m assez largement à côté en seconde période, il est pris de vitesse sur l’action qui mène au but d’Anderlecht.
Marquinhos (6) : Face à une attaque belge réduite à une seule pointe (Mitrovic), le Brésilien n’a pas été débordé. Dominateur dans les duels, il a rassuré sa défense par ses interventions aériennes. Remplacé par Thiago Silva (62e), accueilli par une ovation du public parisien.
Maxwell (5) : Auteur d’une relance dans l’axe en début de rencontre qui aurait pu coûter cher, il n’a que trop peu pesé sur le plan offensif. Il a fallu attendre la 39e minute pour le voir apporter le danger et centrer. Une association avec Lavezzi sur le flanc gauche décevante.
Verratti (6) : Le jour de ses 21 ans, il aurait peut-être rêvé d’un joli cadeau sur le terrain. Un premier but sous les couleurs du PSG par exemple. A défaut, il s’est contenté d’animer le jeu avec sa vista. Auteur d’une passe lumineuse pour Ibra (16e). Remplacé par Ménez (76e).
Thiago Motta (6) : Le patron du milieu. Par la qualité de son jeu long, il a souvent été à l’origine des actions les plus dangereuses comme sur ce service pour Lavezzi (6e). Un peu plus de déchets en seconde période. Il a su faire apprécier la précision de ses coups de pied arrêtés.
Matuidi (6) : Positionné un cran au-dessus de ses compères du milieu, il a beaucoup couru pour se glisser dans les intervalles et proposer des solutions. Combatif et souvent dominateur dans les duels, il n’a que trop rarement pris l’avantage balle au pied. Jusqu’au service décisif pour Ibra (70e).
Lucas (4,5) : Il a d’abord tenté de dynamiser le jeu parisien. Bien en jambes, il a créé quelques différences et réveillé le Parc sur une triple roulette (29e). Mais l’ensemble a manqué d’efficacité. Il a péché dans le dernier geste, comme sur cette volée non cadrée (64e).
Ibrahimovic (6) : Ce n’est pas tous les jours dimanche. Deux semaines après son quadruplé bruxellois, Zlatan a longtemps réglé la mire afin de trouver le cadre du but de Kaminski. Le Suédois a beaucoup décroché. Après avoir touché le poteau, il égalise en deux temps (70e).
Lavezzi (4) : Meilleur buteur du PSG l’an passé en Ligue des champions, l’Argentin a eu plusieurs occasions d’ouvrir son compteur mais sans réussite. Il rate une tête de près (6e). Actif mais désordonné, il a été en dessous du niveau de son équipe. Remplacé par Pastore (75e).

Source : Le Parisien

PSGENFORCE TV
NEWS DE LA SEMAINE
 

 
© 2005-2014 - PSGenForce.net - Tous droits réservés - 11 visiteurs en ligne - Remonter