Chargement...

[Plan du site] Vous êtes ici : Accueil» Actualité» Match» Blanc : «Emballer le match»» Lecture d'une news



Blanc : «Emballer le match»

Rédigé Le 16 aout 2013, 21h12 par Loic

A deux jours de la réception d'Ajaccio, Laurent Blanc s'est présenté devant la presse ce vendredi matin. L'occasion, pour le coach parisien, d'évoquer ses premiers pas au Parc des Princes dans le costume d'entraîneur du Paris Saint-Germain.

Coach, un point sur l'état des troupes ?
Tout le monde est opérationnel pour Ajaccio dimanche. Edinson avait un petit problème au pubis, mais on a bien travaillé cette semaine avec lui et les autres joueurs non concernés par les rencontres internationales. Il a comblé une partie de son retard de préparation. Il a pu s'entraîner normalement. Il foulera la pelouse du Parc reste à savoir s'il sera titulaire ou sur le banc.

Paris a été mis en difficulté en première période contre Bordeaux et Montpellier, comment l'expliquez-vous ?
C'est vrai que depuis le trophée des Champions contre Bordeaux, on a été plus dans la réaction que dans l'action. J'espère que cela va changer. Mais le vrai problème, c'est la préparation inégale des joueurs. D'autres clubs sont également en avance sur nous sur le plan physique à mon avis. Dimanche à domicile, on va essayer d'emballer le match. Ce qui sera important cette saison ce sera de ne pas être mené au score, car c'est difficile de revenir. Ce n'est pas un problème de joueur. Il faut comprendre et vite que toutes les équipes vont jouer crânement leur chance face à Paris ce sera souvent compliqué. L'année dernière, ils l'ont compris en fin de saison, j'espère que ce sera plus tôt cette saison. On essaye de proposer du jeu, il va falloir continuer à garder le ballon être percutant et marquer des buts.

Comment abordez-vous la réception d'Ajaccio, vous qui évoquez un déficit de préparation ?
Plus la compétition avancera et plus on sera prêts. Des joueurs se sont entraînés avec nous cette semaine et d'autres ont eu du temps de jeu avec leurs sélections. Les autres équipes ont vite eu leur effectif au complet, ce n'est pas notre cas. Le problème est qu'on est moins frais que nos adversaires. D'ici à ce qu'on atteigne notre plénitude sur le plan physique, il faudra perdre le moins de point possible. La saison va être longue, au mois de septembre le rythme va s'accélérer et c'est à ce moment qu'on aura besoin de tout le monde à 100 %.

Mamadou Sakho a évoqué son intention de quitter le club, comment avez-vous reçu cette requête ?
C'est vrai que Mamadou a fait part de son désir de trouver une solution. La position du club est claire. Jusqu'au 2 septembre la situation va évoluer, on aura le temps pour trouver une solution qui convienne aux deux parties.

Comment gérez-vous la pression ?
On se pose toujours des questions jusqu'à la minute avant le coup d'envoi, si on a fait la bonne compo, si on a laissé les bons joueurs sur le banc. Effectivement, il y a beaucoup de pression quand on est entraineur d'un grand club français, et cette situation je l'ai choisie et j'en suis heureux. C'est vrai que c'est difficile mais je sais ce que j'ai accepté et je suis content de l'avoir accepté.

Comment appréhendez-vous votre première au Parc des Princes en tant qu'entraîneur parisien ?
J'espère que je vivrai bien cette première, mais le plus important pour tout le monde, c'est que Paris fasse un beau match, offre un beau spectacle et qu'il y ait une victoire au bout.

Que pensez-vous de la complémentarité du duo Ibra-Cavani ?
Pour être complémentaires, ils doivent jouer ensemble. Jusqu'ici ils n'ont joué que 18 minutes côte à côté. Il faudra être patient et peaufiner cette complémentarité en match et à l'entrainement. Ils ont marqué beaucoup de buts seuls, à nous de faire en sorte qu'ils continuent à marquer en duo. Je ne m'inquiète pas, car ce sont deux grands joueurs.

Source : PSG.fr

Blanc

PSGENFORCE TV
NEWS DE LA SEMAINE
 

 
© 2005-2014 - PSGenForce.net - Tous droits réservés - 10 visiteurs en ligne - Remonter