Chargement...

[Plan du site] Vous êtes ici : Accueil» Actualité» Club» Blanc se sait en danger» Lecture d'une news



Blanc se sait en danger

Rédigé Le 08 aout 2013, 17h14 par Loic

Recruté pour succéder à Carlo Ancelotti sur le banc du PSG, Laurent Blanc sait qu'il est attendu au tournant par ses dirigeants. Lucide, l'entraîneur parisien sait que ce sont les résultats qui parleront à sa place.

L'ancien coach des Girondins de Bordeaux va devoir faire ses preuves sur le banc parisien. Recruté pour deux ans, Laurent Blanc sait qu'il risque sa place si les résultats ne sont pas au rendez-vous. Lucide, il affirme ne pas se sentir en sursis : "Les résultats parleront. Je ne suis pas au-dessus des règles. Je travaille pour faire la meilleure saison, ça, je peux vous le garantir. Je ne me projette pas au-delà. Certains entraîneurs avaient des contrats de six ou sept ans, et, six mois plus tard, ils n’étaient plus là. Dans notre métier, on travaille saison par saison. Mais je ne me sens pas en sursis. J’espère avoir le temps de bosser. Au PSG, les objectifs sont très élevés. Si j’y arrive, on aura peut-être la chance de se revoir, sinon je pense qu’on se verra dans un autre contexte".

Mais alors, la pression doit être forte pour Laurent Blanc ? : "Il faut arrêter avec ça ! J’ai choisi de venir au PSG, je n’étais pas obligé. On sait ce qu’on attend de vous et ce qui vous attend. Il ne faut pas être surpris de cela. Quel entraîneur débute la saison sans pression ? Si on est surpris d’avoir la pression à Paris, il ne faut pas venir. J’ai accepté de venir avec grand plaisir et je sais ce qui m’attend. Dans tous les cas".

Le nouveau coach parisien, qui a déjà remporté un trophée sous ses nouvelles fonctions, juge le challenge "excitant, exigeant, usant. A quelques jours près, mon avenir aurait pu être différent. J’ai de la chance d’être là. Je veux en profiter et faire en sorte que cela dure le plus longtemps possible".

Blanc

PSGENFORCE TV
NEWS DE LA SEMAINE
 

 
© 2005-2014 - PSGenForce.net - Tous droits réservés - 14 visiteurs en ligne - Remonter